Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 février 2020

Les étudiants d’Oxford ont montré qu’il est très facile de protester pour le climat lorsqu’on n’a pas à appliquer soi-même ce qu’on veut imposer aux autres.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des groupes de militants rouges écologistes ont exigé que le St. John’s College vende ses investissements dans BP et Shell. Ils ont écrit à l’économe (en charge des affaires financières de l’université), Andrew Parker, pour que le collège « déclare une urgence climatique et se sépare immédiatement de ses investissements dans les combustibles fossiles », rapporte le Times of London.

Les étudiants ont affirmé que le collège avait investi environ 10 millions de dollars dans les deux compagnies pétrolières.

Parker a répondu en proposant aux étudiants une solution immédiate.

« Je ne suis pas en mesure d’organiser un désinvestissement à très court terme.

Mais je peux faire en sorte que le chauffage central au gaz du collège soit coupé avec effet immédiat.

Veuillez me faire savoir si vous soutenez cette proposition ».

Ankit Ranjan, un étudiant en biomédecine, a répondu qu’il était prêt à transmettre la proposition aux étudiants, mais « que l’offre donnerait une mauvaise image de l’université ». Il a ajouté qu’il soupçonnait l’économe d’être provocateur.

Lequel économe Parker a répondu :

« Vous avez raison de dire que je suis provocateur, mais ce que je provoque, c’est de la clarté dans une réflexion, du moins je l’espère.

Il est trop facile de demander aux autres de faire des choses qui ne vous coûtent rien personnellement. La question est de savoir si vous et les autres êtes prêts à faire des sacrifices personnels pour atteindre les objectifs d’amélioration de l’environnement (que je soutiens en tant qu’objectif) ».

Fergus Green, un autre étudiant qui milite pour l’environnement, et organise une grande manifestation à l’université, a été très irrité d’être ainsi exposé pour ce qu’il est : un hypocrite.

« C’est une réponse inappropriée et désinvolte de l’intendant à ce que nous espérions être une discussion mature. Nous sommes en janvier et il serait presque dangereux de couper le chauffage central », a-t-il déclaré au Times.

Parker a déclaré au Times « que l’on pourrait faire plus pour aider l’environnement si tout le monde s’arrêtait et réfléchissait plutôt que de lancer des slogans ».

Le comité de rédaction du Wall Street Journal a qualifié la réponse de Parker de « leçon digne d’intérêt, applicable bien au-delà des collèges d’Oxford ».

Le Wall Street Journal, dans sa stridente réponse, met les i sous les points comme cela n’existe plus dans la presse francophone :

« Quand la plupart des gens pensent à Oxford, ce qui leur vient à l’esprit sont des images d’esprits brillants débattant de la physique quantique ou de l’existence de Dieu. Mais même les plus intelligents ont parfois besoin d’une leçon de bon sens.

On voit ici un fil rouge chez les militants du climat, qui insistent si souvent pour que les autres changent radicalement leur mode de vie alors qu’eux-mêmes ne font rien.

Les célébrités sont les pires dans ce genre de dialogue, prenant des avions privés à travers le monde pour dire aux autres – ceux qui ont moins de chance qu’elles – de réduire leur empreinte carbone.

Cette semaine, une vidéo a fait le tour de la fachosphère – la gauchosphère refuse de regarder la réalité en face et l’a censurée – où l’on voit la candidate Démocrate socialiste Elizabeth Warren se cacher derrière ses collaborateurs, lorsqu’elle s’est aperçue qu’une caméra l’avait prise en flagrant délit en train de descendre d’un jet privé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz