Publié par Christian Larnet le 10 février 2020

La police parisienne a arrêté un ressortissant algérien pour avoir pénétré par effraction au domicile de Julie Gayet, la compagne de l’ancien président français François Hollande avec qui il vit.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mme Gayet a déposé une plainte pour effraction et tentative de vol au commissariat de police local vers 18 heures le 26 janvier. Cependant, ce n’est que trois jours plus tard que la police a réussi à retrouver et à arrêter l’auteur algérien de 19 ans, rapporte Le Point.

Selon les enquêteurs de la police, le migrant illégal de 19 ans, après avoir échoué dans sa tentative de forcer l’une des portes, a brisé une fenêtre du premier étage pour entrer dans le bâtiment, qui est en grande partie vide en raison de rénovations.

Deux jours plus tard, le 28 janvier, la police française a réussi à retrouver et à arrêter l’Algérien, un voleur que la police connaissait déjà en raison de son rôle dans un vol qui a eu lieu dans le 6ème arrondissement de Paris le mois précédent.

Après sa première arrestation, l’Algérien de 19 ans avait fait l’objet d’un arrêté d’expulsion, mais celui-ci a été suspendu en raison d’un appel, et le sale type avait été laissé en liberté, un scandale en soi.

Le 29 janvier, les enquêteurs de la police ont placé l’Algérien en garde à vue, l’ont formellement accusé de tentative de cambriolage et l’ont placé dans un centre de détention provisoire à Paris. Le jeune homme de 19 ans doit être expulsé après avoir purgé sa peine. Et il sera ou pas, expulsé !

En juillet 2019, des foules de supporters algériens violents ont attaqué la police anti-émeute dans les grandes villes de France après leur victoire à la Coupe d’Afrique des Nations. Quelques jours plus tard, après une nouvelle victoire au tournoi, une foule de migrants algériens anti-français a profité de l’occasion pour « célébrer » la victoire en démolissant une statue historique du général français Charles de Gaulle.

Et les Français n’y peuvent rien.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz