Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 février 2020

Les Démocrates qui soutiennent que les bons résultats économiques de Trump sont à mettre au profit d’Obama sont de moins en moins nombreux.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Généralement, la gauche ne sait plus quoi reprocher au président, sur le plan économique. L’économie, l’emploi et les salaires sont la préoccupation principale des électeurs.

Il faut dire que Trump fait un sans-faute assez impressionnant – mais cela s’explique facilement : c’est un ultra-libéral capitaliste, et l’ultra-libéralisme et le capitalisme, comme chaque personne informée le sait, est une bénédiction pour les citoyens des pays qui encouragent ce modèle économique.

Et donc, les Démocrates ont trouvé leur nouvel angle d’attaque contre Trump : le déficit. Peu importe que le président Obama ait creusé à lui seul le déficit plus que tous les présidents précédents réunis – pour un résultat qui est loin d’être évident – ce qui dérange, c’est le déficit de Trump, évidemment.

La Maison-Blanche vient de publier un indicateur sur le déficit : elle annonce que la politique économique et réglementaire du président Trump permettra de réduire le déficit de moitié d’ici 2024, et encore de moitié d’ici 2029 – si bien entendu la même politique est maintenue.

Immédiatement, les experts ont déclaré que ces chiffres reposaient sur des « hypothèses bancales ».

Il faut accorder toute confiance aux prévisions de ces experts et je vous explique pourquoi :

  • Ce sont eux qui ont averti que si Donald Trump remportait les élections présidentielles, l’économie américaine s’écroulerait, et que le pays tomberait en récession.
  • Ce sont eux qui ont dit que la bourse se casserait la bobinette – elle n’a jamais été aussi haut.
  • Ce sont eux qui lui ont ri au nez lorsqu’il a dit qu’il allait inverser la courbe du chômage, et que les industries, les plus touchées par l’hémorragie, allaient se remettre à investir et embaucher.
  • Ce sont eux encore qui ont promis que le président allait se casser les dents dans son bras de fer avec la Chine, qui n’en ferait qu’une bouchée.
  • Ce sont eux toujours qui ont éclaté de rire lorsqu’il a promis que les entreprises allaient revenir, et que d’autres allaient s’installer.

Faites comme les médias, choisissez bien les experts en qui vous pouvez avoir confiance. Comment ? S’ils se sont constamment trompés, vous êtes sur la bonne voie, ils sont qualifiés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz