Publié par Gally le 14 février 2020

A la recherche d’un lieu pour accueillir les Français mis en quarantaine à leur retour de Chine, le gouvernement avait demandé à la CGT de lui prêter l’un des nombreux châteaux qu’elle possédait.

Le syndicat communiste (Pouah!) l’a envoyé promener : il a refusé. Fin janvier, 200 Français de la région de Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus, sont rapatriés en France.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les services du Premier ministre ont demandé à la CGT communiste de mettre à leur disposition l’un des 15 châteaux qu’elle possède.

En signe de solidarité, la CGT a répondu NIET à la demande du gouvernement.

La décence humaine envers les victimes n’a évidemment pas d’importance pour le président Philippe Martinez, qui vit d’ailleurs dans un appartement haut de gamme et reçoit un salaire princier.

Finalement, les 200 personnes ont été confinées dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet (Sud de la France).

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz