Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 février 2020

J’ai vu passer un flash sur Dreuz : «Les gardes-côtes espagnols récupèrent 69 migrants africains illégaux».

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

1
C’est bien que Dreuz écrive « illégaux », car «sans papier» fait oublier que ces gens sont là illégalement. Les gauchistes et les immigrationnistes peuvent dire ce qu’ils veulent, factuellement, ces personnes n’ont pas le droit d’être là. Ils violent la loi. Leur premier pas sur le continent est un acte de délinquance.

2
Sans papiers = délinquants. Ne prononcez plus le mot « sans papier » qui est de la désinformation, employez les mots justes. C’est le premier point de ma réflexion. S’ils piétinent vos lois, ça ne veut pas dire obligatoirement qu’ils vous méprisent, mais ce n’est pas bon signe. Il faut vous l’imprimer dans le cerveau, et l’expliquer à vos proches, à vos collègues, à vos amis. Et cette grande affaire d’immigration va bien plus loin.

3
Je dois évoquer rapidement ce tout petit détail : chaque fois qu’ils sont interrogés par sondage, quel que soit le pays d’Europe, une forte majorité de citoyens déclare qu’il y a trop d’immigrants chez eux.

C’est un petit détail car le peuple n’a pas à donner son avis, il n’a qu’à suivre les instructions – et je trouve que les Européens le font de manière exemplaire.

Les Français sont particulièrement disciplinés : ils ont déjà 8 ou 10 ou 15 millions d’Africains sur leur sol, en comptant les deuxièmes et troisièmes générations qui ne veulent pas réellement s’intégrer, et comme ce n’est pas assez, ils ont élu un président qui leur en promet bien plus. Quelle générosité ! Quel renoncement à sa culture, à ses racines et à sa tradition ! Respect, les Français, je vous admire. Je suis égoïste, je n’ai pas votre sens du sacrifice pour faire de la place aux autres. Pas du tout.

En Amérique, nous sommes bien moins obéissants : nous avons élu le président qui promettait de fermer les frontières aux immigrants illégaux, et d’accueillir bras ouverts ceux qui viennent légalement.

4
Mon quatrième point porte sur le mensonge de l’immigration. Votre gouvernement vous ment, cela ne fait aucun doute pour moi, mentir est dans l’ADN socialiste. Mais je me pose cette question : à qui ment-on le plus : aux migrants, ou aux citoyens historiques du continent ?

  • On entend dire que la migration est une nécessité pour compenser la baisse tragique de natalité, qu’ils sont la force productrice de demain, et que c’est eux qui vont payer demain vos retraites.

    Et là je me pose cette question : savent-ils vraiment qu’ils viennent en Europe pour payer les retraites des vieux ? J’ai comme un doute.

    En effet, je vois mal quiconque risquer sa vie sur des bateaux de fortune, payer des trafiquants d’êtres humains, braver les océans, et pour quoi ? Pour aller payer les retraites des vieux blancs ? J’ai comme un doute.
  • Donc, vous dit-on, les Africains vont payer les retraites des vieux. Ce sera un heureux changement de direction, car pour l’instant, d’après les statistiques publiées un peu partout en Europe, ils ont plutôt tendance à les cambrioler.

5
Sans papier est non seulement une expression ridicule, employée par la gauche médiatique dans le but de minimiser l’importance des frontières, de la Nation et de ses lois, et c’est aussi une tromperie, un mensonge, qui a des répercutions dans la vie de chaque Européen.

6
Vous n’aurez certainement pas manqué de noter l’hypocrisie : avec sa majorité à l’assemblée, pourquoi le président Macron ne fait-il pas réformer la législation sur l’immigration afin de rendre légaux les illégaux, s’ils sont la bouée de secours dont dépend la survie de la France ? Quelque chose ne cloche pas chez Macron dans son raisonnement. Entre les mots et les actes.

7
Septième et dernier point : pourquoi rendre la vie des migrants si difficile, leur causer des tracas administratifs à la légalisation, leur refuser d’appliquer la sharia, de faire venir leurs grandes familles, de les laisser épouser plusieurs femmes ? Pourquoi les placer dans un statut juridique précaire, illégaux mais non expulsés, alors qu’on nous dit les avoir fait venir pour travailler, pourquoi leur dresser tous ces obstacles, s’ils sont une chance pour la France ?

Le service de sauvetage maritime espagnol a déclaré que les 69 migrants illégaux marocains (dont 13 femmes et 5 enfants) ont été transportés à Motril, Grenade, où ils ont débarqué, rapporte Associated Press. La nouvelle a été publiée un jour après que les autorités espagnoles aient arrêté 119 migrants d’Afrique subsaharienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz