Publié par Christian Larnet le 20 février 2020

Le président Donald Trump ose dire que l’Europe « perd sa culture » à cause de l’immigration, et que l’arrivée de plus d’un million de migrants issus de cultures étrangères a « changé le tissu de l’Europe » de manière permanente – et « pas de manière positive ».

Dans un récent entretien avec le quotidien britannique The Sun (1), Trump a déploré le fait que les dirigeants européens aient laissé entrer autant de migrants dans leur pays.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Trump est, comme beaucoup d’Américains, le descendant d’une famille originaire de pays européens, et il explique que la situation en Europe lui fait personnellement mal.

« J’ai un grand amour pour les pays d’Europe. N’oubliez pas que je suis essentiellement un produit de l’Union européenne, entre l’Écosse et l’Allemagne. N’est-ce pas ? Mon père est allemand, ma mère est écossaise.

Je pense que ce qui est arrivé à l’Europe est une honte.

Permettre l’immigration en Europe est une honte.

Je pense que cela a changé le tissu de l’Europe et, à moins d’agir très rapidement, ce ne sera jamais ce que c’était, et je ne le dis pas de manière positive. Je pense que vous êtes en train de perdre votre culture », a déclaré le président américain.

Au cours de l’entretien, M. Trump a également reproché au maire extrême gauche de Londres, Sidiq Khan, d’avoir fait « un très mauvais travail sur le terrorisme » et de ne pas avoir réussi à arrêter « les choses horribles qui se passent » dans la ville, y compris la criminalité rampante à l’arme blanche.

Le président américain et le maire de Londres ont eu leur part d’échanges moins qu’amicaux sur les médias sociaux. L’été dernier, M. Trump a qualifié de honte nationale le maire Khan qui est en train de détruire la capitale britannique.

Quelques mois plus tard, dans un éditorial pour The Observer, Khan a riposté en qualifiant le président américain Donald Trump de « tête d’affiche mondiale du nationalisme blanc ».

Les déclarations de Trump dans l’interview de la semaine dernière ont fait écho à des déclarations similaires qu’il avait faites en juillet 2018 – lors d’une conférence de presse conjointe avec la première ministre britannique de l’époque, Theresa May – où les deux dirigeants ont discuté de la politique d’immigration de l’Europe, de l’OTAN, des accords commerciaux et du Brexit.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

  1. https://www.thesun.co.uk/news/6766947/donald-trump-britain-losing-culture-immigration/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz