FLASH
[13:47] Le fils de Joe Biden par qui le scandale de corruption est arrivé a envoyé un email au propriétaire du magasin pour récupérer son ordinateur  |  Rapport : Des milliers de garçons sont enchaînés, torturés et maltraités dans les écoles islamiques du Soudan  |  L’acteur Jeff Bridges révèle son diagnostic de lymphome  |  Ghislaine Maxwell, la rabatteuse de Jeffrey Ebstein, a perdu : sa déposition « extrêmement personnelle » de 418 pages sera rendue publique  |  Égypte : Un cabinet a légalisé 100 églises fonctionnant sans permis, pour un total de 1 738 depuis 2017  |  Le premier avion de ligne d’Etihad Airways (UAE) atterrit en Israël – BDS a perdu la partie, définitivement (mais il ne le sait pas encore)  |  L’OPEP+ s’inquiète de la faiblesse de la demande de pétrole  |  La Grèce finalise le plan de construction d’un mur à la frontière avec la Turquie  |  Les plans de construction israéliens en Judée Samarie irritent l’Europe (message à l’Europe : Israël s’en contrefiche)  |  3 employés de l’aéroport de Beyrouth détenus pour trafic de personnes vers l’Espagne  |  Un terroriste palestinien d’une ville arabe du nord d’Israël a lancé des appels à la violence pendant une manifestation pour le Jihad islamique  |  Ca commence : Après les belles paroles contre « l’islamisme » (en fait l’islam), les actes de trahison : garde à vue levée pour le président de l’ONG Ummah Charity  |  Saeb Erekat est toujours en vie, nos espoirs nous ont trompé avec une info non confirmée – nous présentons nos excuses à nos lecteurs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 23 février 2020

Un organisme mondial de surveillance du blanchiment d’argent basé à Paris a annoncé qu’il avait placé l’Iran sur sa liste noire des États pratiquant le blanchiment d’argent.

Le Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux (GAFI) a déclaré vendredi qu’il avait placé l’Iran sur sa liste noire après que ce pays ait manqué à dix promesses faites de faire adopter et appliquer des lois contre le financement des groupes terroristes.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

L’Iran présente « d’importantes lacunes stratégiques dans son régime de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et le financement de la prolifération », a déclaré le GAFI, appelant tous ses membres à appliquer « une diligence accrue et, dans les cas les plus graves, les pays sont invités à appliquer des contre-mesures pour protéger le système financier international contre les risques permanents de blanchiment de capitaux, de financement du terrorisme et de prolifération des financements émanant du pays ».

Le GAFI prend actuellement des mesures pour décourager et entraver davantage les investissements étrangers en Iran, aggravant ainsi l’isolement économique déjà sévère du pays.

Le GAFI, un groupe intergouvernemental basé à Paris, a donné à l’Iran plusieurs chances de se conformer à ces mesures.

Pompeo à l’Iran : « Soyez normaux !

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a félicité le GAFI pour avoir appelé ses membres à « réimposer les contre-mesures nécessaires pour protéger le monde des menaces de financement du terrorisme émanant de l’Iran ».

« L’Iran doit se comporter comme une nation normale, sinon il continuera à payer pour son financement du terrorisme », a-t-il déclaré.

L’Iran reste le premier État au monde à financer le terrorisme, selon le rapport du Département d’État américain sur le terrorisme pour 2018, publié en novembre 2019, un titre douteux qu’il a détenu pendant plusieurs années consécutives.

Le rapport note que l’Iran a dépensé près d’un milliard de dollars par an pour soutenir des groupes terroristes qui « lui servent de relais et étendent son influence malveillante à travers le monde ».

Ces groupes comprennent le Hezbollah au Liban, ainsi que le Hamas et le Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza. Ces trois groupes sont déterminés à détruire Israël et, en tant que mandataires de Téhéran, ils agissent sur les intentions éliminationnistes de l’Iran à l’égard d’Israël.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz