Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 février 2020

Une publicité qui donne le frisson…

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Ne changez pas qui vous êtes, changez le monde », dit la publicité Nike, avec en illustration, des femmes portant un voile islamique.

Je peux me tromper, mais je ne vois pas d’autre interprétation que : vous êtes des musulmanes pratiquantes et soumises aux hommes, ne vous libérez pas, ne devenez pas libres et indépendantes, ne désobéissez pas aux hommes, mais au contraire faites en sorte que le monde devienne musulman, que toutes les femmes fassent comme vous : qu’elles se soumettent aux hommes. Faites en sorte que les hommes imposent aux femmes ce qu’elles doivent penser, comment elles doivent se vêtir, et par-dessus tout, leur imposent la modestie du voile.

Je sais que l’islam a vocation de créer un califat mondial. C’est ce qu’avait promis et tenté l’Etat islamique. C’est le rêve du président turc Erdogan, des Saoudiens, des théologiens iraniens.

Je sais que le Coran ordonne aux musulmans de combattre le monde au nom d’Allah afin de convertir toute la planète à l’islam.

Et je lis que Nike les encourage à faire exactement cela ?

Les dirigeants de Nike ont-ils donné l’exemple ? Les employées féminines de Nike ont décidé de se couvrir les cheveux ?

Dire qu’en Iran, des femmes sont emprisonnées, battues, tuées quelques fois, parce qu’elles tentent de se libérer du carcan imposé par les hommes — un rappel de ce que furent les mouvements de libération de la femme, quand ils existaient encore.

Je regrette d’être quelqu’un qui ne porte pas de chaussures de sport et n’a jamais acheté de Nike – chaussures ou vêtements. J’aurais pu dire qu’à partir d’aujourd’hui, je n’achèterai plus cette marque. Mais le cœur y est.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz