Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 février 2020

Je l’avoue, ce billet d’humour n’intéressera peut-être pas trop nos lecteurs européens, mais je n’ai pas pu résister.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Il plaira certainement aux francophones d’Amérique qui lisent Dreuz chaque matin et suivent la débilitante primaire Démocrate.

Nicole Nafjati, écrivaine new-yorkaise, s’est livrée à une intéressante parabole. Elle a inventé sa rencontre avec les candidats Démocrates, et les a capturés dans ce qu’ils ont de caricatural. Je ne doute pas qu’elle est elle-même de gauche, et j’apprécie cette autodérision qui manque tellement au discours politique. Une gauchiste qui se moque des tics des gauchistes.

Elle me fait penser à Claire Bretécher, qui vient de nous quitter, et dépeignait si bien, dans ses bandes dessinées, les travers et les contradictions de ses contemporaines féministes.

Joe Biden

Il vous emmène dîner dans le quartier des grossistes en viande. Il vous commande un cosmo [cocktail] avant que vous arriviez, comme dans la nouvelle série « Sex and the City ». Il parle toute la nuit d’un night-club super branché où son ami Barack a une table et « peut nous faire entrer ». Barack n’est jamais arrivé.

Michael Bloomberg

Il ne vient pas, mais il paye l’addition de tous les clients du restaurant. Il vous envoie ses excuses par SMS, en espagnol.

Amy Klobuchar

Elle arrive à l’heure, rit de vos blagues, et vous pose des questions judicieuses sur vous. Et pourtant, vous ne pouvez pas vous empêcher d’envoyer des messages à votre copain sous la table. Vous sautez le dessert pour passer le reste de la soirée chez lui.

Pete Buttigieg

Il vous emmène dans un restaurant afghan et commande tout le repas en Dari. Un homme de couleur passe par là et dit « wassup my brotha! » [Quoi de neuf mon pote?]. Vous quittez la salle des urgences à 5 heures du matin.

Elizabeth Warren

Vous avez rendez-vous dimanche à 6 heures du matin pour faire une randonnée. Elle a emporté un kit de premiers soins, des barres de céréales sans-sucre, et vous a apporté une visière contre le soleil. Au 8e kilomètre, vous êtes fatiguée demandez à vous reposer. Elle continue sans vous.

Ton Steyer [c’est l’autre milliardaire, inconnu du public]

Vous partagez un brick végan dans un restaurant zéro-déchet. Un mec vous drague pendant qu’il est aux toilettes. Tom revient et dit qu’il ne veut pas se retrouver au milieu. Il rentre chez lui avec un City Bike [Vélib’ de New York].

Andrew Yang [quand il était à 1%, il a déclaré que sa campagne avait déjà changé le cours de l’Amérique, 2 jours après, il abandonnait]

Il vous emmène à l’inauguration d’un nouveau restaurant et paye l’addition en bitcoin. Vous l’emmenez à une soirée où il ne connaît personne. A la fin de la soirée, tout le monde scande son nom pendant qu’il ingurgite des litres de bière.

Je vous ai gardé le meilleur, le socialiste, pour la fin…

Bernie Sanders

Il vient vous chercher chez vous et vous emmène en métro chez Gray’s Papaya [le meilleur hot-dog de New-York, une institution]. Il commande 2 Recession Special* pour 10,86 dollars au total, et vous partagez la note en deux (bien qu’il ait pris un soda géant). Il vous crie dessus pendant trois heures. Vous rentrez chez vous, et vous pleurez dans l’oreiller pendant six heures.

* Le Recession Special est le hot dog traditionnel de l’établissement. Il est à l’ananas (dégueulasse). Nicole Nafjati a choisi ce plat parce que Sanders, avec sa politique socialiste de redistribution, plongera l’Amérique dans la plus terrible récession de son l’histoire, et avec l’Amérique, le monde entier].

Merci Nicole Nafjati…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz