Publié par Magali Marc le 16 mars 2020

Dans les pays où les communistes/socialistes/islamistes sont au pouvoir la propagation du Coronavirus (COVID 19) a été dissimulée à la population comme en Chine ou en Iran. Dans les pays occidentaux où les socialistes/gauchistes sont au pouvoir, on a traîné les pieds comme en Italie post-Salvini, en Espagne ou en France macronienne. Résultat : les pays les plus touchés après la Chine sont l’Italie avec 1441 morts (21 157 cas), l’Espagne avec 183 morts (5753 cas), et la France avec 127 morts (5400 cas).

À l’échelle planétaire on compte en ce moment 156 400 cas confirmés, 5 833 morts et 73 968 personnes rétablies.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Au Canada, grâce au laxisme du gauchiste/mondialiste Justin Trudeau, on compte 300 cas sur une population de 37 600 000, dont près de la moitié en Ontario (142 cas), presque un tiers en Colombie Britannique (73 cas) et 39 cas en Alberta. Un seul décès canadien dû au virus s’est produit en Colombie Britannique.

On ne dénombre que 35 cas au Québec (surtout dans la région de Montréal) sur une population de 8 485 000.

Le premier ministre Legault – un ex-ministre devenu homme d’affaire, étiqueté «de droite» par ses adversaires et traité de «Trump québécois» lors des élections provinciales de 2018 – a décidé de prendre des mesures afin que les cas d’infection au Québec n’augmentent pas de façon exponentielle.

Aux États-Unis, où pour reprendre les termes de J.P. Grumberg, le Coronavirus est « un phénomène très limité (…) avec 41 morts dans un pays de 320 millions d’habitants », les Démocrates/gauchistes hystériques espèrent bien utiliser cette «crise» pour faire tomber le Président Trump et ainsi réussir là où l’Impeachment a échoué!

Une épidémie ! Une récession ! C’est inespéré pour eux qui ne veulent jamais gaspiller une crise tant qu’elle dure, en espérant qu’elle durera jusqu’en novembre et qu’elle fera un maximum de morts.

Comme le souligne avec raison Guy Millière : « Les politiciens démocrates (et les journalistes de gauche à leur solde) s’efforcent de paniquer la population, en espérant beaucoup de morts et un krach économique pour gagner les élections n’importe quel prix. »

Voilà où nous en sommes en Amérique du Nord : les gouvernants responsables de «droite» tels que Donald Trump ou François Legault au Québec prennent des mesures raisonnables et ne veulent pas que la population panique.

Pendant ce temps, l’imbécile incompétent Justin Trudeau qui s’est baladé en Europe et n’a même pas pu protéger sa propre épouse (infectée par le COVID 19) refuse de fermer les frontières ou d’arrêter les arrivées de pays atteints par le virus (les aéroports sont sous juridiction fédérale). Il préfère laisser cette décision aux transporteurs aériens.

La sotte femme qui nous tient lieu de ministre fédérale de la Santé, Patty Hadju, a fait valoir que ça ne servirait à rien de fermer les frontières canadiennes puisque le « Coronavirus ne respecte pas les frontières », comme si le COVID 19 était une marmotte qui se balade toute seule dans la nature!

Au sujet des frontières, François Legault reconnaît avoir un «différend» avec son homologue fédéral Justin Trudeau. M. Legault continue de « penser que ce n’est pas une bonne idée de continuer à recevoir des touristes étrangers au Canada » et il a décidé d’envoyer dans les aéroports des employés de la santé publique pour informer les voyageurs des mesures de prévention.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Sources :

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz