Publié par Gaia - Dreuz le 18 mars 2020

Source : Jforum

Un traitement sioniste contre le coronavirus serait-il halal ? Un religieux iranien dit oui

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Dans une décision récente, un religieux iranien a décidé que les musulmans seraient en mesure d’utiliser un remède contre le coronavirus même s’il était créé par des Israéliens.

L’épidémie de coronavirus change la vie dans de nombreuses sociétés à travers le monde. Selon Yiftach Curiel de la division numérique du ministère des Affaires étrangères, même la République islamique d’Iran pourrait changer son attitude habituelle vis-à-vis des sionistes et accepter un remède contre le virus, si on devait le trouver Israël. 

Yiftah Curiel

Iranian cleric rules that if Israel develops a cure for #Covid_19, Iranians would be allowed to use it. Hopefully that happens, for the benefit of us all. Meanwhile, a reminder: No Israel=no Israeli cure. http://hamdelidaily.ir/index.php?post=1816…Traduire le Tweet

En fait, les scientifiques israéliens ont activement participé aux efforts mondiaux pour trouver un remède à la pandémie, ce qui signifie que la question n’est peut-être pas hypothétique.

Selon la loi islamique, certaines choses sont haram (interdites) et certaines sont halal (casher). Ces concepts sont souvent utilisés dans le langage courant pour discuter de la moralité de certaines actions.

Le tweet a été critiqué par des utilisateurs iraniens qui ont soutenu que l’Israélien devait “rafraîchir son farsi”. Un autre utilisateur a déclaré qu’il préférerait faire face au virus plutôt que de prendre le remède israélien s’il en existait un.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz