Publié par Christian Larnet le 20 mars 2020
Dr Didier Raoult

Il y a maintenant trois études internationales – Chine, Australie et France – qui ont montré que la chloroquine avec l’azithromycine assurent un taux de réussite de 100% dans le traitement des coronavirus.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jeudi soir, le député Mark Green, ancien médecin de l’armée de terre, a déclaré que la combinaison de chloroquine et d’azithromycine éliminait le virus en 3 jours chez 100% des patients étudiés.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le président Trump a annoncé jeudi matin que le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a approuvé l’utilisation de la chloroquine dans le traitement des patients atteints du coronavirus.

Il y a donc maintenant trois études internationales qui montrent le succès du traitement à la chloroquine.

Voici ce que le député Républicain Mark Green a déclaré:

L’ancien médicament fiable contre le paludisme, la chloroquine, la nouvelle version de l’hydroxychloroquine, a donné de très bons résultats.

Trois études, une en Australie, une en Chine et maintenant une en France, ont montré que la combinaison de la chloroquine et de l’azithromycine, le vieux Z-Pac que nous prenons pour les bronchites, a eu un taux de réussite de 100%.

Il a éliminé le virus, dans certains cas en trois jours, ce cocktail, chez chacun des patients de cette étude a éliminé le virus … C’est très prometteur, 100% du virus a disparu en six jours !

  • Selon Medscape (2), la chloroquine combinée à l’antibiotique azithromycine a montré qu’elle réduisait la quantité de virus chez les patients atteints de COVID-19.
  • Le professeur Didier Raoult (3), de l’IHU Infection Méditerranée à Marseille, a été critiqué par d’autres éminents spécialistes des maladies infectieuses, et a été considéré comme diffusant une fausse nouvelle récemment par le ministère de la Santé. Puis un retournement s’est opéré, et son test a été validé par le même ministère (4).

Dans une vidéo publiée sur le site de l’institut, Raoult explique les premiers résultats obtenus.

  • Le directeur du Centre de recherche clinique de l’Université du Queensland, en Australie, le professeur David Paterson, a déclaré à news.com.au que son équipe a vu deux médicaments utilisés pour traiter d’autres maladies, éliminer le virus dans des éprouvettes.

    Il a déclaré que l’un des médicaments, administré à certaines des premières personnes à avoir été testées positives au COVID-19 en Australie, avait déjà entraîné la « disparition du virus » et une guérison complète de l’infection.

    Le professeur Paterson, qui est également médecin spécialiste des maladies infectieuses au Royal Brisbane and Women’s Hospital, a déclaré qu’il n’était pas exagéré d’étiqueter les médicaments comme « un traitement ou un remède ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.medscape.com/viewarticle/927033
  2. https://www.deseret.com/u-s-world/2020/3/18/21183917/coronavirus-covid19-france-drug-trial-professor
  3. https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-le-premier-test-clinique-s-effectue-a-marseille-sur-24-patients-10-03-2020-2366417_40.php

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz