Publié par Christian Larnet le 23 mars 2020

Une nouvelle piscine extérieure d’un genre nouveau en occident est en cours de construction dans le nord-ouest de Stockholm.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La piscine, qui ouvrira en mai prochain, est principalement destinée aux Suédois de souche – musulmane, majoritaires dans cette banlieue de Stockholm où les quartiers environnants ont en commun d’être dominés par une forte majorité de musulmans venus de nombreux pays différents. La baignade sera donc adaptée à une clientèle majoritairement musulmane.

La construction de la piscine a commencé il y a deux ans et elle est destinée à accueillir principalement la population musulmane, car elle est en constante augmentation, avec des familles nombreuses.

Le directeur du projet, Pye Seaton, affirme que la piscine sera construite avec une purification de l’eau, qu’elle pourra accueillir jusqu’à 3000 personnes et qu’elle est conçue pour ceux qui se baignent en vêtements longs, rapporte le site d’information norvégien Nya Tider (1).

Située sur le Järvafield, la piscine se trouve entre Tensta et Rinkeby, mais est facilement accessible pour les habitants d’Akalla et de Kista. Tous ces quartiers sont principalement habités par des musulmans.

Voilà le contexte dans lequel le Grand remplacement est présenté dans les médias comme une théorie complotiste inventée par les identitaires.

Si vous critiquez le foulard islamique, quittez la Suède

La semaine dernière, un enseignant de Skurup a déclaré que ceux qui critiquent le port du foulard islamique devraient quitter la Suède.

Naouel Aissaoui, enseignant à Skurup et musulman pratiquant, a donné un conseil aux Suédois qui ne veulent pas voir des filles porter le foulard islamique dans leur pays, lors d’un débat télévisé avec Loubna Stensåker Göransson, membre du Parti modéré libéral-conservateur suédois, qui considère que le foulard islamique asservit les femmes. Aissaoui leur a calmement dit : « partez. Si cela vous ennuie, partez. Quittez Skurup ou la Suède. Ici c’est aussi mon pays. »

Croissance islamique

Bien que de nombreux aspects concernant l’avenir de la Suède restent incertains, une chose est sûre : de plus en plus de migrants arrivent, et de plus en plus vont arriver.

Le mois dernier, les chiffres officiels du gouvernement suédois ont révélé que sur les près de 100 000 personnes qui sont venues s’ajouter à la population du pays en 2019, les migrants venant de pays musulmans représentaient 73 % de cette croissance.

  • Selon les chiffres compilés par Statistics Sweden (2) – l’organisme gouvernemental statistique officiel – la population suédoise a considérablement augmenté au cours des dix dernières années, atteignant 10 327 589 habitants, soit une hausse d’environ un million depuis 2009, rapporte le quotidien suédois Dagens Nyheter (2).

« La population de la Suède augmente actuellement, en partie parce que le nombre de naissances est supérieur au nombre de décès, mais surtout parce que l’immigration est supérieure à l’émigration. Environ 73 % de l’augmentation de la population s’explique par la migration », explique l’agence gouvernementale.

  • Au cours des cinq dernières années, les migrants syriens ont constitué le plus grand groupe d’immigrants en Suède.
  • Mais en 2019, ce groupe a été dépassé par les Afghans, les Indiens et les Suédois de retour au pays.
  • Le nombre de migrants pakistanais a également augmenté en 2019 de 24,7 % par rapport à l’année précédente.
  • Parmi les nationalités qui ont immigré en Suède en plus grand nombre, les Irakiens, les Iraniens, les Érythréens, les Pakistanais, les Polonais et les Chinois occupent respectivement les cinquièmes à dixièmes places sur la liste des nationalités d’immigrants.
  • En 2019, 16 028 Suédois ethniques ont émigré, ce qui en fait le plus grand groupe à avoir quitté le pays cette année-là. Ainsi, alors que des milliers d’envahisseurs affluent en Suède pour profiter des généreuses prestations sociales du pays, des milliers de Suédois de souche quittent le pays qu’ils appelaient autrefois leur patrie.
  • Par rapport à 2018, l’émigration nette a augmenté de 1,6 % en 2019.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.nyatider.nu/muslimanpassat-utomhusbad-byggs-i-nordvastra-stockholm/
  2. https://www.dn.se/nyheter/sverige/nastan-en-miljon-fler-invanare-i-sverige-senaste-decenniet/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz