Publié par Magali Marc le 24 mars 2020

Loic Tassé, un chroniqueur au Journal de Montréal a révélé dans sa chronique du 23 mars les raisons pour lesquelles le Dr Raoult n’est pas en odeur de sainteté parmi l’élite.

Le Dr Raoult est « un des experts mondiaux en matière de maladies infectieuses et tropicales. Il est à la tête de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, dans la deuxième ville de France

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon, M. Tassé, le Dr Didier Raoult s’est mis à dos les « compagnies pharmaceutiques qui n’aiment pas que quelqu’un propose un traitement à partir d’un médicament qui ne coûte presque rien.»

Mais il y a pire:

1. Il a remis en question le modèle darwinien de l’évolution
Le Dr Raoult a osé remettre en question le Darwinisme, vache sacré des chercheurs de tout poil : En effet, en 2009, il osait décrire à l’Agence France Presse la composition génétique de certains virus géants, qui ont un patrimoine génétique composite, ce qui remet en question la notion darwinienne d’ancêtre commun à toutes les espèces.

2. Il a osé remettre en question les données sur le réchauffement climatique
En 2014, au grand dam des les gauchistes qui s’improvisent climatologues, il remet en question les données sur le réchauffement climatique et se trouve classé parmi les «climatosceptiques» donc exclu de l’élite des chercheurs reconnus mondialement.

3. Il manque de modestie et se gausse de l’élite scientifique de France
« Le 25 février, il a annoncé que la chloroquine, antipaludéen bien connu (Nivaquine, Plaquenil), est « le traitement le moins cher et le plus simple pour traiter le Covid-19 ». « Le 16 mars, il dévoile les premiers résultats de ses essais: sur 24 malades, les trois quarts n’étaient plus porteurs après six jours. « C’est l’antibiotique des virus, faut pas chercher midi à quatorze heures» (…). »
Les infectiologues qui mettent en garde contre les «effets d’annonce», les «faux espoirs», les « médicaments miracles», il les les traite de « petits marquis parisiens» .

Bref, il a tout pour déplaire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Sources :

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz