Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mars 2020

Pendant que le gouvernement discute, le professeur Raoult soigne les malades, qui ont désobéi et lui ont demandé à être testés.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Vous vouliez la Sécurité sociale ? Vous l’avez, elle décide pour vous que l’on ne doit tester les malades que lorsque c’est trop tard pour les sauver. Résultat : 2 000 morts et le compteur tourne.

Vous vouliez confier votre santé à un assureur unique (qui n’est même pas assureur de métier et découvre constamment des trous béants dans sa gestion), au lieu de faire marcher la concurrence et choisir vous-même, comme pour votre maison ou votre voiture, la couverture et la police d’assurance sur mesure qui vous conviennent le mieux ? Vous l’avez. Résultat : pas de Chloroquine pour vous. L’assureur unique, je devrais dire l’Etat maman, a décidé pour vous, ses enfants.

Vous avez l’habitude, et vous n’avez pas protesté. En août 2003, pendant la terrible canicule – heureusement on ne parlait pas encore du réchauffement climatique, sinon vous auriez été matraqué d’impôts pour la « lutte » – il y a eu entre 15 et 20 000 morts (selon les sources). Maman* était en vacances au Québec, elle avait abandonné ses enfants à eux-mêmes. Mais maman était là, lors de la cérémonie d’inhumation.

Vous vivez, subissez plutôt devrais-je dire, les conséquences d’un Etat démesuré, tentaculaire, aux pouvoirs immenses sur la vie de chacun d’entre vous. Mais vous avez de précieux « avantages acquis ».

Et votre nouvelle maman est si jeune. A peine 43 ans.

J’espère pour vous que vous n’allez pas lui offrir un autre quinquennat.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

* Chirac.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz