Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mars 2020

L’information est tombée il y a quelques heures.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Greta revenait de voyage à Bruxelles avec son père. Et ils ont ressentis les symptômes de la maladie. Elle se trouvait aussi en Allemagne. Et elle a été contaminée, preuve que le coronavirus chinois ne touche pas que les vieux.

Elle s’est mise en quarantaine, loin de sa mère et de sa sœur. Greta n’a pas été testée, bien qu’elle ait développé les symptômes, car la Suède, en dépit du bon sens, réserve les tests pour les gens en phase avancée qui ont besoin d’un traitement d’urgence, soit trop tard pour les soigner, alors que si on traite les patients dès qu’ils présentent les premiers signes, et qu’on leur administre un traitement à base de Chloroquine comme le recommande le professeur Raoult, on les soigne. Bref.

Certains vont se réjouir que cette graine de dictateur qui, du haut de l’inexpérience de ses 17 ans, veut nous dicter notre façon de vivre, soit tombée malade du virus chinois. Pas moi.

Je n’arrive pas à me réjouir, ou à voir sa maladie comme une bonne nouvelle, sur le plan humain.

Cette môme est un poison. Mais je lui souhaite bon rétablissement.

Je lui souhaite de se soigner – exclusivement avec des plantes médicinales cultivées dans une ferme équitable et organique qui ne recourt pas à l’énergie fossile, évidemment.

Strictement aucun médicament emballé dans du plastique, un dérivé du pétrole, fabriqué dans des usines qui tournent à l’énergie destructrice du climat.

Et qu’elle retrouve la santé pour nous empoisonner de son poison écolo-terroriste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz