Publié par Guy Millière le 26 mars 2020

Il se passe des choses très graves en France aujourd’hui.

C’est le cas depuis longtemps, je sais. Mais depuis que la pandémie de coronavirus déferle sur le monde, ce qui se passe devient très criminel, et dès lors que le Président de la République est le chef de l’exécutif, il porte la responsabilité principale de ce qui se passe de criminel sous son autorité directe.

Il est apparu grâce à une déclaration de madame Buzyn que le gouvernement et le Président Macron savaient que la pandémie ferait des morts, et n’ont strictement rien fait pendant des semaines, sinon mentir, et prendre des décisions ineptes qui ont laissé des cadavres sur leur passage. Comment a-t-on pu laisser ouverte la frontière entre l’Italie, où la pandémie tue depuis longtemps maintenant, et la France où la pandémie n’a commencé à tuer que plus tard ? Comment a-t-on pu laisser des milliers d’amateurs de football italiens venir assister à un match à Lyon dans ces circonstances ? Comment a-t-on pu ne pas interrompre l’arrivée des vols venant de Chine alors que la maladie venait de Chine ? Je sais, l’abrutie qui sert de porte-parole du gouvernement français a dit que les microbes ne s’arrêtent pas aux frontières. Macron a dit, lui, que “les virus n’ont pas de passeport”, et des gens ont trouvé que c’était une belle expression…

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Macron ne sait apparemment pas que les virus voyagent avec les gens qui les portent. Son gouvernement ne le sait apparemment pas non plus. Autre hypothèse, bien plus pertinente : ils le savent et prennent les Français pour des abrutis et ont laissé délibérément des gens porteurs de virus rentrer dans le pays et disséminer la contamination.

Madame Buzyn a contribué sciemment à laisser la situation s’aggraver. Et elle a osé s’apitoyer sur son sort parce qu’elle a quitté le navire pour remplacer l’as de la masturbation filmée en vidéo, pour tenter de devenir maire de Paris, et elle a échoué. Il parait qu’elle a exercé la médecine et qu’elle risque de retourner vers son métier d’origine. Il parait aussi qu’il ne faut pas l’accabler, bien sûr… Je ne l’accablerai donc pas : je dirai juste qu’elle est répugnante et méprisable, mais que dans la clique de Macron, ils le sont tous, et qu’il n’y a pas de raison de l’incriminer plus que quelqu’un d’autre. Toute la clique de Macron est répugnante et méprisable.

Macron et sa clique ont continué à prendre les Français pour des abrutis en disant que les masques ne servaient à rien, puis que les masques devaient être réservés au personnel soignant, avant de devoir dire qu’il n’y avait pas même de masques pour le personnel soignant parce que le stock de masques avait été détruit et que les masques dont le pays disposait encore avait été envoyés en Chine. Cela ne s’invente pas… Des médecins commencent à mourir, et ce n’est pas étonnant. On les envoie agir sans rien, souvent, pour se protéger.

En même temps que Macron et sa clique disaient que les masques ne servaient à rien, ils ont dit que tester massivement la population ne servait à rien non plus. Et ils ont fini par dire, là, qu’il n’y avait presque pas de tests et qu’ils n’avaient pas eu l’idée d’en commander.

Quand la pandémie s’est répandue, Macron et sa clique sont passés au confinement, et les Français doivent maintenant rester enfermés chez eux. Et le confinement va se durcir, dissent Macron et sa clique, et il va durer. Un médecin membre de la clique a été dépêché pour dire tous les soirs combien de gens sont morts et combien sont contaminés, et son rôle semble être d’inquiéter et de dire que l’heure est grave, sans proposer la moindre issue. Macron a parlé de guerre, mais nul ne peut voir comment il mène la guerre, sinon en pratiquant le défaitisme actif, façon Pétain en 1940. Il fait peur, enferme les gens chez eux, et dissémine les contraventions, en épargnant soigneusement les zones de non droit. Il dit en même temps que des entreprises doivent continuer leurs activités, et évoque le secteur du bâtiment. Il n’explique pas comment un maçon peut construire des murs en restant dans sa chambre à coucher. Il le sait peut-être, mais il garde le secret :  il n’a pas à expliquer, la France est en guerre, n’est-ce pas….

Des chiffres circulent disant qu’une récession de cinq pour cent va se produire, et ces chiffres seraient risibles s’ils n’étaient tragiques. Dans un pays où la croissance était quasiment nulle et où après soixante-dix semaines de manifestations des gilets jaunes et six semaines de grèves, les perspectives étaient déjà sombres, un arrêt d’un mois signifierait au moins une récession de dix pour cent, et il semble que l’arrêt sera plus long. Macron et sa clique prennent vraiment les Français pour des abrutis.

Le confinement ne peut en aucun cas arrêter la pandémie et crée au contraire les conditions d’une progression de la maladie, dès lors qu’enfermer des familles entières parmi lesquelles des gens sont sans doute contaminés assure que d’autres gens seront sans doute contaminés. C’est exactement ce qui se passe en Italie et en Espagne. Cela donne l’illusion d’une réponse, et je ne sais combien de gens partagent l’illusion. Beaucoup apparemment, si les sondages sont fiables. La France se peuple d’acéphales.

Un scientifique de renommée mondiale qui se trouve être français, le professeur Didier Raoult, dit ce qui doit l’être, et explique que le confinement est une fausse solution digne d’une ère révolue où la médecine était rudimentaire et où on gérait la pénurie sur fond d’ignorance. Il ajoute que la France gère la pénurie sur fond d’ignorance, et sur fond d’imprévoyance incompétente de ses gouvernants. Et il ajoute que la réponse efficace à une pandémie consiste à faire des tests de manière massive, à isoler les personnes malades et les personnes à risque, à soigner les malades, et à ne pas arrêter toutes les activités du pays. Il propose en supplément un traitement qui fait disparaitre presque totalement la charge virale chez les malades, ce qui évite de renforcer l’engorgement des machines respiratoires dans les hôpitaux, et freine considérablement les contagions. Il se trouve d’un seul coup traité comme un moins que rien.

Le professeur Raoult propose des méthodes qui ont fait leurs preuves en Corée du Sud, à Singapour, à Taiwan, mais Macron et sa clique pensent que ce qui marche en Asie ne peut pas marcher en France.  La France, n’est-ce pas, ce n’est pas l’Asie ! … Macron et sa clique disent aussi qu’il n’y a pas de tests. Ils ne disent pas que si, au lieu d’enfermer tout le monde, on se contentait de dire aux personnes à risque de rester à l’écart, on testait les gens qui ont des symptômes (il y a quand même quelques tests !!!), et si on soignait les gens testés positifs, ce serait un pas vers l’intelligence…. Macron et sa clique préfèrent la mort. Pour les autres qu’eux-mêmes, bien sûr.

Le professeur Raoult suscite un vif intérêt aux Etats-Unis et reçoit des éloges du Président Trump. Cela aggrave son cas. Trump étant un crétin, c’est bien connu, alors que Macron est un génie, quasiment tous les journaux français vous le diront, si le professeur Raoult reçoit des éloges du Président Trump, cela signifie que ses travaux sont bons pour la poubelle, c’est une évidence pour Macron et sa clique. Et depuis des jours, des gens estampillés Macron compatibles défilent sur les plateaux de télévision pour dire tout le mal qu’ils pensent du professeur Raoult. Lui jouit d’une renommée mondiale. Eux ont une renommée qui ne dépasse pas les couloirs sombres de l’Elysée, mais c’est ce qui compte pour eux et pour Macron et sa clique. En attendant, des gens souffrent dans les hôpitaux et finissent au cimetière, des gens agonisent et s’éteignent seuls dans les maisons de retraite, des médecins et des membres du personnel soignant sont atteints et commencent à tomber. La récession s’installe et la population est enfermée, et rackettée.  

Le remplaçant de madame Buzyn, choisi par Macron pour sa totale incompétence et sa docilité aveugle dit que le traitement proposé par le professeur Raoult doit être donné aux malades au seuil de la mort, donc au moment où le professeur Raoult dit que c’est trop tard et que cela ne sert plus à rien, et il ajoute que le traitement va être testé à grande échelle. Les résultats seront publiés dans six mois, sans doute. Et il est évident qu’ils montreront que le traitement n’est pas concluant. Dans l’institut du professeur Raoult, le taux de réussite du traitement approche de cent pour cent (comme en Asie), mais cela n’a aucune importance pour Macron et sa clique.

Des médecins en nombre croissant en France utilisent le traitement parce qu’ils sont médecins, et sont là pour soigner, pas pour obéir au criminel installé à l’Elysée. Des médecins du reste du monde, et ailleurs en Europe, font la même chose, et ils sauvent des vies.

Si Macron n’était pas un criminel, il prendrait les décisions qui s’imposent, et il résulterait sans aucun doute des résultats qui se dissémineraient sur la planète et qui feraient que davantage de vies encore seraient sauvées. Mais Macron est ce qu’il est. La mort est son métier.

Si, dans ce qui restera de la France à ce moment-là, les Français réélisent Macron en 2022, je devrai en déduire qu’ils ont choisi d’accélérer une procédure de suicide collectif.

En attendant, je rends hommage au professeur Raoult et aux médecins qui font leur devoir en France et sauvent des malades, ainsi qu’au personnel soignant qui les accompagne. Ils font partie de ce qui reste de dignité dans ce pauvre pays qui sombre chaque jour un peu plus.

Aux Etats-Unis, Trump se bat, mais il y a des gens qui ressemblent à Macron : les Démocrates. Mais au moins Trump est Président. Et oui : il se bat. S’il pouvait décider seul, le pays serait sans doute déjà sorti d’affaire, mais les Démocrates sont là, partout. Immondes. Et la mort est leur métier à eux aussi. 

Je ne parle pas de ce qui se passe en Italie, en Espagne, dans d’autres pays. Si le monde occidental survit à l’épreuve, il y a des dizaines de gens dans le monde occidental que je verrais bien être jugés pour haute trahison, et finir devant un peloton d’exécution.  

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz