Publié par Christian Larnet le 30 mars 2020

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a délivré une autorisation d’utilisation d’urgence de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine pour traiter les patients hospitalisés avec le coronavirus chinois.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Le Président Trump a dit que ces médicaments – qui sont utilisés pour traiter le paludisme et d’autres maladies – et ont été proposés par le professeur Raoult, « changent la donne ».

Mais jusqu’à présent, il y a peu de preuves scientifiques que la chloroquine, ou son analogue proche, l’hydroxychloroquine, sont efficaces pour traiter le Covid-19.

Que s’est-il passé ?

L’autorisation est arrivée par une lettre datée de samedi, mais le ministère américain de la santé et des services sociaux (HHS) a salué la rapidité de l’action de la FDA dans un communiqué de presse publié dimanche.

La FDA a limité la portée de son autorisation aux médicaments fournis par le stock national stratégique. Puis le ministère a annoncé que deux sociétés pharmaceutiques – Bayer et une division de Novartis – avaient fait don des médicaments.

Les médicaments sont-ils efficaces ?

Bien que les preuves de l’efficacité de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine soient limitées, la FDA a déclaré que les avantages des médicaments l’emportaient sur leurs risques

Dans sa déclaration, le HHS a déclaré :

« Des rapports anecdotiques suggèrent que ces médicaments pourraient offrir un certain avantage dans le traitement des patients hospitalisés pour la COVID-19.

« Le profil de sécurité de ces médicaments n’a été étudié que pour les indications approuvées par la FDA, et non pour la COVID-19 ».

Bien que les preuves de l’efficacité de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine soient limitées, la FDA a déclaré que les avantages des médicaments l’emportaient sur leurs risques. Dans sa lettre, la FDA encourage les essais cliniques randomisés qui pourraient évaluer l’efficacité des médicaments.

Elle a également noté que les avantages connus et potentiels l’emportaient sur les risques.

Et le coup de massue : qui peut être traité par ces médicaments ?

L’autorisation est limitée aux patients qui sont actuellement hospitalisés et qui pèsent au moins 50 kg. Dans le cadre de l’autorisation d’utilisation d’urgence, les prestataires de soins de santé doivent contacter leur service de santé local ou d’État pour avoir accès aux médicaments.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz