Publié par Michelle d’Astier de la Vigerie le 19 mars 2020

Bien sûr, nous sommes tous plus ou moins empoisonnés par le confinement, les restrictions, nous voyons autour de nous petits commerces et PME se casser la figure, nous avons même, peut-être, des amis qui sont morts…

Et ne parlons pas de la peur qui rôde, de la panique avec ses inexorables scènes de violence, de probables émeutes à venir dans les quartiers et dans les prisons, de l’apparition de commandos de pillages et de saccages, de l’écroulement financier mondial désormais incontournable et qui va avoir un impact lourd sur chacun d’entre nous, sans compter que nous ne pouvons rien prévoir, rien organiser, CAR NOUS NE SAVONS PAS QUAND CELA FINIRA ET JUSQU’OÙ CELA IRA ! Dieu seul le sait !

Le tableau est sombre, angoissant, démoralisant…

Maintenant, je m’adresse aux chrétiens, ceux qui savent que la Bible est Vérité, que Dieu ne ment jamais, qu’Il règne sur les nations et sur les océans, que rien ne Lui échappe, que pas un moineau ne tombe sans que le Père céleste l’ait voulu, Lui qui compte chaque cheveu de notre tête et qui a pour nous des projets de paix et non de malheur afin que nous ayons un avenir et de l’espérance…

Je vais me borner à quelques points, mais nous pourrions, avec le recul, discerner la main bienfaisante de notre Dieu dans bien des domaines.

Les enfants

Ils étaient sous l’emprise asphyxiante de l’Education Nationale, les parents ayant de moins en moins d’autorité – sauf à se voir enlever leurs enfants – pour s’opposer à un gavage de cerveau saturé par la pensée unique socialiste, pour s’opposer à l’inculcation de théories démoniaques, comme la théorie du gender, directement insufflée et contrôlée par le lobby LBGT, et pour refuser des travaux pratiques à caractère sexuels ou religieux (toujours pro islam !).

Voici une merveilleuse opportunité pour les parents chrétiens (ou non chrétiens quand leur conscience n’a pas été anesthésiée) : redresser les valeurs morales de leurs enfants, en remplaçant certains enseignements abjects par les valeurs judéo-chrétiennes. C’est l’heure de passer commande pour des livres, des bibles pour enfants, des jeux, de la musique, des vidéos adaptées pour eux. Une bonne adresse : la librairie chrétienne CLC à Montélimar, on peut tout commander par internet ou téléphone. Le site https://www.clcfrance.com

Les adultes

C’est le moment de faire grandir votre foi. Vous avez peur ? La Bible répond 365 fois aux enfants de Dieu : « NE CRAINS PAS », un par jour, relisez Matthieu 6 jusqu’à plus soif, qui finit d’ailleurs par : « 34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. ».  Les périodes de crise dramatique sont le temps le plus privilégié qui soit pour que la foi des enfants de Dieu augmente ! Et si notre foi dans ce que Dieu a dit augmente, nous verrons la gloire de Dieu dans notre vie car Dieu est fidèle. Une grosse vitamine spirituelle pour ceux qui doutent : https://www.youtube.com/watch?v=_sJwXs4QEqY.

C’est moi qui parle, en rappelant ce que Dieu a fait dans l’Histoire pour son peuple. IL NE CHANGE PAS. Ce qu’Il a fait, Il le fera (Ecclésiaste 3:15). J’ai mis en pratique depuis près de trente ans, et il n’est pas un jour où je n’aie vu la fidélité de Dieu. C’est non racontable, car ceux qui ne vivent pas dans cette dimension de foi nous prendraient pour des illuminés, sauf qu’eux ont peur tandis que j’ai la paix, car j’ai éprouvé la parole de mon Dieu ! Cette vidéo date de sept ans, mais elle est incroyablement actuelle !

Oui, c’est le temps pour les parents chrétiens de se préparer, car l’écroulement financier mondial est probablement le prélude à l’arrivée de l’antéchrist annoncé dans les Écritures (Apoc 13). Soit on prendra sa marque « 666 » – certainement une monnaie mondiale virtuelle – pour pouvoir acheter et vendre et l’on sera perdu, soit on s’appuiera sur ce que Dieu a dit, et on sera sauvé. Et pour les parents non chrétiens, il est encore temps de se tourner vers Dieu !

L’évangélisation

La moisson est prête. Les événements ouvrent les cœurs et les oreilles. En Chine, quantité de jeunes sont allés dans les rues pour annoncer le salut en Jésus-Christ, personne ne pouvait les arrêter, et les premiers à pleurer étaient souvent les policiers. Allons voler à Satan les âmes qu’il avait kidnappées !

La chute des empires

Dieu a créé les nations, les peuples les races, les langues, mais les empires, c’est l’œuvre de Satan. Regardons ce qui se passe. Pour l’utopie européenne, nous avons ouvert en grand nos frontières, exportant nos emplois et nos cerveaux, important, a gogo, le chômage et des immigrés illettrés, indésirables, de plus en plus destructeurs et violents. Merci le coronaminus !!! Tout le monde remet ses frontières… sauf cette idiote de France, mais comme de l’autre côté on les met, elle se retrouve ipso-facto dans ses frontières.

L’effondrement financier

Il était prévu depuis longtemps. De fait, nous vivions depuis 2008 sur la planche à billets, et tous les économistes étaient d’accord pour dire que cela allait s’écrouler. Le monde était déjà devenu très malsain, reposant essentiellement sur des abysses de dettes dont les créanciers étaient les grands consortiums internationaux, ou bien les pays arabes pétroliers. Nous nous appauvrissions, devenions leurs esclaves, tandis qu’eux ne cessaient de s’enrichir allant jusqu’à racheter tout notre patrimoine en détruisant notre culture. La Bible a annoncé que tout ce système allait s’écrouler d’un coup, « EN UN JOUR » (Apocalypse 18-8 à 13).

Là, j’en ai parlé plus haut, l’avenir pour le monde n’est pas drôle du tout. Quand vous verrez monter au pouvoir, mondialement, un homme qui apporte toutes les solutions, y compris la paix entre tous les peuples, et que tout le monde plébiscite, ouvrez les yeux : c’est l’antéchrist ! La bonne nouvelle pour les enfants de Dieu qui se sont préparés et sanctifiés, c’est que le temps de l’enlèvement est très, très proche !

La Chine

Aie ! On y faisait tout fabriquer, et plus rien n’arrive à cause du coronomachin, entre autres les médicaments. C’était tellement moins cher ! C’était si bon pour les profits de nos entreprises (surtout pour les entreprises internationales : les PME, elles, prenaient toutes les taxes françaises de plein fouet) et si profitable pour leurs actionnaires. Nous aussi, nous étions contents, même si cela générait chez nous un chômage endémique et lourd. On pouvait acheter des vêtements moins cher que les boutons dont il était orné, des chaussures pour le prix d’un bouquet de pâquerettes, des super voitures dites françaises mais dont 95 % des pièces étaient fabriquées pour peanut dans l’Empire Céleste.

Qui d’entre nous pensait parfois que toutes ces « facilités » si confortables provenait du travail d’ouvriers mis en esclavage, travaillant dans des conditions si horribles qu’il fallait trouver les moyens de les empêcher de se suicider, dans des conditions sanitaires souvent effarantes. Qui d’entre nous avait des scrupules d’acheter ces produits si financièrement attractifs, en oubliant les mains de femmes et d’enfants qui étaient utilisés jusqu’à épuisement, jusqu’à la mort, parfois, pour ce faire, au nom d’une discipline exigée par le régime communiste sous menace d’une répression violente.

On était si contents ! On ne voyait que les Chinois enrichis qui venaient dépenser leurs sous chez nous, en faisant la queue devant chez Vuitton ou la porte du Louvre.

Dieu a fermé brutalement cette porte. On peut imaginer qu’Il était écœuré par notre égocentrisme. Mais voyons l’opportunité pour nos entreprises de relever la tête ! Sous réserve, tout de même, que les Français recommencent à travailler au lieu de s’adresser à un État-providence qui va être si exsangue après la multiplication de ses « générosités » pour colmater les brèches qu’il n’aura plus moyen de financer ses largesses sociales.

Le flot d’immigrés

Gageons qu’on va enfin se décider à fermer pour de bon les passoires que sont devenues nos frontières. La peur de cette pandémie, d’autres pandémies, pourrait bien changer la donne, y compris changer les cerveaux des utopiques de gauche, ceux dont les neurones ne sont pas irréversiblement détériorés. D’ailleurs, bien des immigrés, pris de peur face à ce qui se passe en France, pourraient choisir de partir vers des cieux meilleurs ! Qui sait… Tout est possible.

Au fond, j’aurais pu prendre chaque problème de la France, un par un. Elle est en train de montrer sa nudité. On peut même espérer un vrai sursaut patriotique. Et alors ? N’est-ce pas trop tard à moins que le cœur des Français ne change de fond en comble. Mais je sais que si on compte sur Dieu, qu’on ne compte que sur Lui, en apprenant à Le connaître, entres autres, par la lecture de la Bible, ON N’A RIEN À CRAINDRE. Même si on meurt du coronamacronamollah, on sait où on va ! À LA MAISON ! Mais on a quelque chose que ceux qui ne connaissent pas Dieu n’ont pas : on sait que le coronaparanoïa ne nous atteindra que si Dieu le veut bien. Si on a encore du boulot prévu par Lui pour nous, il dira à Satan : « Épargne sa vie ».

 (Job 2 :6). Donc, on a LA PAIX !

Partageons-là !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Michelle d’Astier de la Vigerie pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

108
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz