Publié par Gaia - Dreuz le 12 mars 2020

Source : Christianophobie

L’archidiocèse de Mexico avait alerté sur les dangers que pourraient courir la cathédrale et les autres églises de la capitale fédérale, en raison de la manifestation de féministes pro-avortement organisée à l’occasion de la journée internationale des femmes du 8 mars, et invité les fidèles à protéger leurs lieux de culte.

Devant la cathédrale dont portes et grilles avaient été évidemment fermées, des féministes particulièrement violentes ont agressé le cordon de jeunes catholiques et de policières municipales qui la protégeaient : les défenseurs furent vite submergés par le nombre et la furie des agresseurs qui ont eu tout le loisir de couvrir les murs de la cathédrale et son parvis de peinture. Le comble de cette affaire, c’est que six jeunes hommes dont un mineur, qui défendaient la cathédrale en osant rappeler sur les banderoles que l’avortement était la cause principe de “féminicide” dans le monde, ont été interpellés par les forces de l’ordre…

Les jeunes catholiques nettoient les murs et le parvis de la cathédrale.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex