Publié par Guy Millière le 1 avril 2020

C’est bien peu dire que je trouve la situation de la France en ces temps de pandémie absolument révoltante.

Je dois affirmer une fois de plus que ce pauvre pays n’a jamais eu un Président aussi nul et aussi consternant, et a rarement eu un gouvernement aussi incompétent. Et dans une période telle que la période actuelle, les conséquences sont catastrophiques.

On voit chaque jour l’état d’impréparation du système de santé français, et les conséquences des coupes sombres faites dans le budget des hôpitaux.

On voit chaque jour aussi les effets de décisions ineptes qui n’ont cessé de se succéder.

Les médecins manquent de masques de protection. Et des médecins tombent malade et meurent. Des membres du personnel soignant sont dans le même cas.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les lits médicalisés et les respirateurs sont en nombre insuffisant, et alors même que le pic de la pandémie n’est pas atteint, un tri des malades a commencé à se faire, et des gens qui auraient pu survivre s’il y avait des lits médicalisés et des respirateurs en nombre suffisant sont abandonnés à la mort.

Les tests restent très largement absents. Et le confinement généralisé de la population dans un contexte où il n’y a pas assez de tests fait que les lieux de confinement sont des lieux de contagion où des gens porteurs du coronavirus coexistent en situation de promiscuité avec des gens qui n’étaient pas porteurs du coronavirus et qui deviennent à leur tour porteurs.

C’est ce qui s’est passé en Italie et en Espagne, mais nul au gouvernement n’a tiré la moindre leçon des tragédies italiennes et espagnoles.

Les discours prononcés chaque jour par le médecin de service, un certain Salomon, proche de longue date d’Emmanuel Macron et d’Agnès Buzyn, sont emplis de mensonges, et les seuls éléments vrais que ces discours contiennent sont les chiffres qui sont donnés (et encore : les morts dans la maison de retraite ne figurant pas dans les calculs).

Des phrases prononcées par Salomon ont dit plusieurs fois qu’il y aurait des masques. Ces phrases étaient fausses. On le voit chaque jour. Des masques arrivent, au bout de trois semaines, mais en nombre très insuffisant.

Des phrases prononcées par Salomon ont dit que tester l’essentiel de la population n’aurait pas été la bonne solution. Ces phrases étaient fausses elles aussi. Tester plus largement aurait sauve des vies, mais il n’y avait pas de tests, et il y en a toujours trop peu.

Des phrases prononcées par Salomon ont dit que le confinement généralisé permettait d’éviter la contagion. C’était et cela reste faux.

La bonne façon de juguler la pandémie avec le moins de morts possible est connue depuis longtemps : elle est celle appliquée par la Corée du Sud, Singapour, Taiwan, l’Allemagne. Elle est celle qui a été énoncée il y a plus d’un mois par le professeur Raoult, qui sait de quoi il parle, puisqu’il est l’un des deux ou trois plus grands spécialistes mondiaux en matière de pandémie.

Elle consiste à tester, à confiner les personnes touchées, à confiner en parallèle les personnes à risque, à soigner les malades et à ne pas paralyser le pays, mais pour ne pas avoir à dire que la gestion de la situation est nulle et fait de la France l’un des trois pays occidentaux les plus touchés, le gouvernement ignore ce qui se fait en Corée du Sud, à Singapour, à Taiwan et en Allemagne et ignore ce qu’a dit le professeur Raoult.

Les arguments gouvernementaux convainquent une partie de la population, semble-t-il, puisque près de quatre-vingt pour cent des Français pensent, disent les sondages, que le confinement généralisé est une excellente façon de faire.

Des voix porteuses de vérité se font entendre qui parlent comme le professeur Raoult et disent que le confinement est une solution digne d’un pays du tiers-monde mais ces voix sont minoritaires, et une cohorte de médecins serviles estampillés Macron sont dépêchés à la radio et sur les plateaux de télévision pour dire que le gouvernement et Macron font ce qui doit l’être.  

Le professeur Raoult a dit aussi qu’il a mis au point un traitement qui fonctionne, et il a maintenant soigné plusieurs dizaines de malades à qui il a sauvé la vie, mais pour des raisons très troubles qu’il faudra absolument élucider, il a été aussitôt traité comme le diable par des gens stipendiés et des cuistres.  Et ces gens stipendient et ces cuistres sont complices de crimes.

Des médecins qui savent que leur rôle est de sauver des vies s’efforcent d’utiliser le traitement du professeur Raoult, mais ils font face aux obstacles et à l’opprobre !

Un soi-disant philosophe dont la pensée a autant de consistance qu’un écoulement d’eau tiède disserte sur Raoult dans L’express, pendant que des gens agonisent et meurent, et un pédophile survivant de Mai 1968 conseille à Raoult de “fermer sa gueule” !

Raoult et des médecins courageux, des infirmiers et des infirmières s’efforcent de sauver des vies pendant que la lie de la terre écrit des mots vides dans un magazine subventionné avec l’argent des contribuables, ou crache des insultes sur des plateau de télévision également subventionnés.

Si on évoque les Etats-Unis, c’est pour insister sur le fait qu’ils ont beaucoup de morts aussi, et on ne dit pas que par million d’habitants, ils en ont cinq fois moins que la France et dix fois moins que l’Italie, et on semble pousser ceux qui lisent et ceux qui regardant à penser que c’est pire ailleurs qu’en France. Si on évoque Macron, c’est pour dire qu’il est courageux, et si on évoque Trump, c’est pour dire qu’il est idiot, bien sûr. Que c’est minable ! Que c’est odieux ! Que c’est infect !

Quand le cauchemar sera fini, car il prendra fin, les dégâts seront considérables et j’y reviendrai, car nul ne semble comprendre à quel point les dégâts seront considérables, sur strictement tous les plans.  

Des gens à ce moment auront des comptes à rendre, jusqu’au plus haut niveau. Et il faudra qu’ils rendent des comptes.  Si ce n’est pas le cas, cela voudra dire qu’il n’y a vraiment plus rien à faire.

L’expression “haute trahison” me parait appropriée pour désigner toute une caste d’imposteurs.

C’est la France qu’on assassine. 

L’assassinat, hélas, est loin d’être achevé.

Guy Millière

Adapté d’un article paru sur les4verites.com

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz