Publié par Bernard Martoia le 3 avril 2020

Les Français, et les Européens en général, ont vécu dans une grande illusion qui est entretenue depuis la fondation de la Communauté Economique Européenne par le traité de Rome du 25 mars 1957.

Cette date n’était pas le fruit du hasard du calendrier diplomatique. Dans une Europe encore chrétienne, elle correspondait à l’annonciation faite par l’ange Gabriel que Marie aurait un fils pas comme les autres. Cette connotation divine avait pour but d’ouvrir la voie à une Europe pacifiée après deux grandes guerres fratricides livrées entre nations européennes.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ayant connu la guerre froide au début de ma carrière diplomatique, un manuel de politique internationale eut une grande influence sur les esprits. Il s’agissait du livre de Hans Morgenthau intitulé Politique Internationale : le conflit entre pouvoir et paix paru en 1948. Pour faire court, il était opposé à l’orientation idéaliste entretenue par certains dans les rapports internationaux avec la création de l’organisation des nations unies trois ans auparavant. Il inventa le concept de réalisme politique en matière de relations diplomatiques. L’homme d’Etat doit penser en termes d’intérêt national, et non pas comme l’esprit populaire en termes de bien et de mal d’un point de vue moral. De ce fait, les principes moraux universels ne pouvaient s’appliquer aux actions des Etats. Les Etats ne sont mus que par leurs intérêts nationaux.

Tout étudiant en sciences politiques était imbu de cette doctrine surnommée Realpolitik empruntée au théoricien italien Niccolo dei Machiavelli avec son livre majeur Le Prince.

Ce rappel historique étant fait, cela nous amène à un fait divers qui courrouce le gouvernement français en pleine déconfiture dans la pandémie du coronavirus. La commande de 4 millions de masques de protection à un fabriquant chinois a été rachetée cash et à un prix double par des Américains.

La loir d’airain de l’offre et de la demande du marché

Comme les Européens et les Américains ont abandonné leur industrie à la Chine et l’Inde pour se consacrer uniquement au secteur tertiaire, il y a une forte pénurie mondiale en matière de matériel médical et de médicaments. C’est une aubaine pour le fabricant chinois et un désespoir pour les Français qui se sont fait rafler la commande par les Américains.

N’en déplaise à mes compatriotes, les Américains ne font que reprendre la désuète doctrine de la Realpolitik qui n’était plus enseignée depuis des lustres. C’est désormais chacun pour soi.

La faute n’incombe ni aux Chinois ni aux Américains mais à l’idéologie des droits de l’homme qui a remplacé celle de la Realpolitik après la chute du mur de Berlin. Le mythe de la Société Ouverte s’est écroulé avec la pandémie du coronavirus. Chaque chef d’Etat ou de gouvernement ne cherche plus à présent qu’à sauver les vies de ses compatriotes.

Le Premier Ministre Edouard Philippe est dépassé par les événements. Je l’ai connu quand il était stagiaire de l’ENA à la mission française auprès des Nations Unies en 1995. C’était un jeune homme sympathique qui avait son bureau proche du mien à l’étage inférieur de la mission française. Entre l’étude de quelques rapports secondaires qui lui étaient confiés par l’ambassadeur, il avait le béguin pour une jolie secrétaire. Malgré ses qualités, Philippe a grandi dans le moule gauchiste des droits de l’hommisme enseigné dans tout institut politique. Comme il n’a ni appris la Realpolitik ni la loi d’airain du marché, il ne peut pas comprendre que le monde dans lequel il a grandi s’effondre brutalement.

Le gouvernement de quadragénaires n’est pas apte à gérer la crise. Tout est à repenser et reconstruire dans une France ravagée par le socialisme. Les Français doivent faire appel aux vieilles badernes pour redresser la barre du Titanic. A bon entendeur…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bernard Martoia pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz