Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 avril 2020

Hier, plusieurs médias français lançaient une alerte, avertissant qu’une cargaison de masques commandée par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a été détournée par les Américains.

Les médias citaient Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il accuse « les » Américains (quand ce sont les Américains, les médias ne sont pas regardant sur l’amalgame, on peut dire « les » au lieu de « des ») d’avoir surenchéri et payé cash sa livraison de masques sur le tarmac d’un aéroport chinois.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

J’ai bien entendu été questionné par mes contacts qui m’ont demandé, prudents, s’il s’agissait d’un hoax et ce qu’on en disait aux Etats-Unis. J’ai bien entendu enquêté. Et ce que j’ai trouvé est édifiant.

L’Etat de Floride, qui cherche à obtenir des masques, a vu sa cargaison de masques 3M détournée, achetée – non par des Américains – mais par des étrangers, qui l’ont payé cash.

« Ils se présentent avec du liquide et ils achètent tout le stock »

Voici le témoignage de Jared Moskowitz, directeur de la division de la gestion des urgences de l’Etat de Floride (1) :

Jared Moskowitz

Les distributeurs agréés de 3M, dont une vingtaine seulement figurent sur le site web de 3M me disent ceci, spécifiquement :

« Écoutez, nous sommes désolés que votre commande ait été repoussée, mais il y a des gens qui se présentent à l’usine. Il y a des gens qui se présentent à nous, qui nous appellent, vous savez, et qui paient en liquide.

– Que voulez-vous dire par « il y a des gens » ?

« Eh bien, vous savez, il y a des pays étrangers qui font des affaires différemment. Ils se présentent avec du liquide et ils achètent tout le stock. »

« On arrivait dans des entrepôts complètement vides »

Ces dernières semaines, ça a commencé à chauffer dans notre Département. On pourchassait les distributeurs 3M, les courtiers censés représenter la vente des masques N95, pour arriver ensuite dans des entrepôts complètement vides, en nous faisant dire que nos expéditions se font sur des avions cargo, et nous constations que les vols n’apparaissent même pas sur FlightAware. Nous chassions des fantômes. Des fantômes.

Et donc, vous savez, j’ai juste décidé de monter la pression et de dire aux gens ce qui se passe réellement avec la situation des masques n95.

Et donc, 3M nous a contactés. Leur responsable des relations de presse voulait avoir une discussion, et j’ai pensé que peut-être, peut-être, ce que 3M me dirait finalement, c’est qu’ils ont des masques à me vendre.

Mais ce que j’ai découvert en réalité est encore plus effrayant.

C’est ce que nous suspections, à savoir que le système est complètement cassé, et que les distributeurs agréés qui, pour l’instant, ne peuvent pas me donner de date de livraison pour la réception de mes commandes de masques que j’ai passées il y a un mois. Et à propos, les conditions générales sont que je dois payer les masques d’avance et que je ne peux pas annuler ma commande.

« A 3 heures du matin, j’ai craqué »

À 3 heures du matin, j’ai craqué. J’ai appelé et j’ai demandé au type de 3M : « Savez-vous que vos distributeurs agréés, des sociétés américaines, me disent que la raison pour laquelle nos commandes sont repoussées est que des pays étrangers se présentent avec du liquide pour acheter les commandes. »

Quand j’ai dit ça à 3M, non seulement ils ne l’ont pas contesté, mais je leur ai demandé s’ils avaient émis des directives pour empêcher ce comportement, et la réponse a été non.

Quand j’ai dit à 3M: « Savez-vous quelle est votre production ? » Ils m’ont dit qu’ils fabriquaient 10 millions de masques N95 par semaine.

Et quand j’ai dit : « super, j’ai de l’argent, j’aimerais en acheter quelques-uns », ils m’ont répondu que je ne pouvais pas, qu’ils n’avaient pas un seul masque à me vendre.

« A 10 fois, parfois 20 fois le coût réel de ces masques, nous ne pouvons même pas les obtenir »

Je dois passer par leurs distributeurs agréés, et leur seule excuse est qu’ils n’ont pas un système parfait ?

Ah, super.

Je suis relégué à faire des affaires avec des courtiers à des coûts qui sont 10 fois, parfois 20 fois le coût réel de ces masques, mais quel que soit le coût à ce stade, obtenir est la chose la plus importante, mais nous ne pouvons même pas les obtenir.

En poussant mon enquête, J’ai vu que le Canada est également victime de disparition de son stock, et que des pays européens, qu’ils ne citent pas, sont soupçonnés d’avoir détourné des stocks en payant cash (2).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.floridadisaster.org/dem/directors-office/FDEMdirector/
  2. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1690419/masques-canada-chine-quebec-avion-detournes

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz