Publié par Gaia - Dreuz le 9 avril 2020

Source : Christianophobie

Le 3 avril, des agents des services de sécurité communistes, ont enlevé de Père Huang Jintong, 60 ans, curé de la paroisse de Saiqi (environ 6 000 fidèles, diocèse de Mindong), et l’ont conduit vers une destination inconnue.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Père Huang fait partie d’un groupe de vingt prêtres du diocèse qui ont refusé d’adhérer à l’Association patriotique des catholiques chinois, organisme aux mains des communistes pour contrôler le catholicisme en Chine.

Après l’accord très discuté entre le Saint-Siège et la Chine, les communistes ont estimé que tous les évêques, prêtres et fidèles de l’Église clandestine, devaient adhérer à cette association en vertu de cet accord…

Mgr Vincenzo Guo Xijin, évêque non officiel de Mindong mais reconnu comme tel par Rome avait, à la demande du Saint-Siège, accepté de renoncer à son siège épiscopal au profit de Mgr Zhan Silu, reconnu par les communistes mais excommunié par Rome.

Dans le cadre de l’accord, l’excommunication de Mgr Zhan Silu fut donc levée et Mgr Guo Xijing se retrouva rétrogadé au rang d’évêque auxiliaire, un rang que les communistes ne semblent pas même vouloir reconnaître.

L’évêque auxiliaire est en effet confiné à son domicile et sous étroit contrôle. Les communistes ne l’oublient toutefois pas puisque les services de sécurité viennent de l’appeler afin qu’il prépare du linge et des vêtements pour le Père Huang au motif qu’il sera dans l’impossibilité de rentrer chez lui avant un mois… Lavage de cerveau en vue…

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz