Publié par Gaia - Dreuz le 9 avril 2020

Source : Nicematin

La police nationale, jusque-là épargnée par l’épidémie dans les Alpes-Maritimes, s’inquiète pour le fonctionnement du commissariat de Cannes.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dix-huit policiers ont été dépistés au Covid-19. La situation est suffisamment alarmante pour que Karine Jouglas, secrétaire départementale du syndicat Alliance, écrive ce mercredi soir au préfet pour demander le dépistage de l’ensemble du personnel soit 130 fonctionnaires, qu’ils présentent ou non des symptômes..

« On ne peut pas continuer à faire prendre autant de risque à nos collègues, il est urgent d’agir« , souligne la représentante syndicale qui avait été très active pour demander, dès le début de la crise, des masques et des gants pour les policiers. « Mes collègues viennent travailler avec beaucoup de professionnalisme mais la peur au ventre« , témoigne Karine Jouglas.

Mercredi, la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), qui compte huit commissariats et près de 2.000 policiers, avait démenti une information de la ville d’Antibes que nous avions relayée et qui évoquait cinq malades au sein du commissariat de cette ville.

« Nous pouvons affirmer qu’à l’heure actuelle aucun fonctionnaire du commissariat d’Antibes et de Vallauris n’est touché par le Covid-19« , indique un communiqué du 8 avril, qui n’évoque pas néanmoins l’épidémie au sein du commissariat de Cannes.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz