Publié par Gaia - Dreuz le 10 avril 2020

Source : Gala

Quelques heures après sa rencontre avec Emmanuel Macron, Didier Raoult a pu compter sur le soutien d’une ancienne personnalité politique : Bernard Tapie, interviewé par BFMTV ce jeudi 9 avril.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Une nouvelle personnalité se manifeste pour soutenir Didier Raoult, après Laeticia HallydayMichel Polnareff et Jean-Marie Bigard. Bernard Tapie, ancien président de l’Olympique de Marseille a dit tout le bien qu’il pense du professeur ce jeudi 9 avril. Interviewé par Bruce Toussaint sur BFMTV, il a chanté les louanges du président de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille : « C’est incontestablement l’un des plus grands chercheurs et scientifiques dans sa branche. Il a inventé énormément de solutions à des problèmes qui étaient posés, en particulier sur le plan viral.« 

Puis a vanté sa vie « extrêmement simple » : « Il habite un petit appartement avec sa femme. Il est très ‘nature’ dans sa forme de langage, sa tenue. » L’ancien ministre et hommes d’affaires, atteint d’un cancer, a également commenté la démarche scientifique du médecin et de ses équipes : « Sur son traitement en lui-même, je ne suis pas du tout qualifié pour pouvoir dire s’il est bien ou pas, la seule chose que je peux vous dire c’est qu’avant de vous proposer un traitement, tout le corps médical est toujours confronté entre l’intérêt qu’il est capable de susciter et les inconvénients qu’il risque de vous donner.« 

Cette interview a été accordée quelques heures après la rencontre entre Didier Raoult et Emmanuel Macron, ce jeudi 9 avril. Le président de la République a rendu visite au professeur soutenu par Christian Estrosi pour découvrir les résultats de sa nouvelle étude, qui a fonctionné à 91% si l’on en croit le papier qu’il lui a remis. « Un papier tout frais tout chaud« , comme le qualifie le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui sera « examiné, discuté dans le cadre du conseil scientifique » avant la prise de parole du chef d’État ce lundi 13 avril.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz