Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 avril 2020

En ce jeudi saint, le président Macron, tellement médiocre que son taux de popularité atteint des sommets, est allé rencontrer l’incontournable professeur Raoult.

Paris qui descend en province, il fallait vraiment que le fonctionnaire Macron ait été sérieusement tancé par cette femme qui semble faire office de maman, l’élève sage Emmanuel n’ayant jamais été remarqué pour sa sagesse.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Nous ne saurons hélas pas s’il est venu lui laver les pieds ou s’en laver les mains.

Emmanuel Macron, jeudi après-midi, s’est rendu à l’Institut Hospitalier Universitaire Méditerranée (IHU-Méditerranée) que l’Etat finance depuis 2011, en affirmant que c’est un repère de complotistes incompétents et de doux-rêveurs marseillais.

Muni d’un masque que son gouvernement dit qu’il ne sert à rien, Macron a visité les installations de IHU qui ne peuvent être que factices, puisque ce que les chercheurs y découvrent n’est pas validé par Daniel Cohn Bendit et Michel Cymes.

On nous dit que Macron a également découvert la plate-forme qui permet jusqu’à 3500 tests par jour pour dépister le coronavirus chinois. Il a dû se dire qu’il fallait la faire fermer, car elle n’est pas conforme avec les déclarations de sa porte-porte Sibeth Ndiaye. Ou qu’il est scandaleux de vivre dans un monde criant d’inégalités. Quand ceux de Paris, de Lyon et de Brest ne peuvent pas être testés, l’égalité progressiste exige que ceux de Marseille n’y aient pas droit.

Finalement, le fonctionnaire Macron a rencontré le professeur Didier Raoult. Etrange, vous avez dit étrange, comme c’est bizarre…

Il y a moins de deux semaines, Alain Duhamel disait de Raoult que c’était fou. Pourquoi le président va-t-il rencontrer un fou ?

Un fou qui soigne le virus chinois à l’hydroxychloroquine – et ça marche.

Macron a été formé pour devenir gratte-papier. Il a la mentalité du petit rond de cuir au costume trop grand pour lui, planqué dans un petit bureau gris d’une sous-préfecture improbable, employé à contrôler les tampons sur des formulaires. Le gratte-papier en chef a rencontré le professeur Raoult pour protéger ses arrières, pour ne pas qu’on vienne lui dire ensuite qu’il a ignoré le seul traitement qui soigne.

Dans leur immense bonté, les plus grands savants et experts de France, le véritable et authentique comité scientifique : Olivier Véran, Karine Lacombe, Daniel Cohn Bendit, Alain Duhamel, Cristophe Barbier, Anne-Sophie Lemoine, Patrick Cohen, Michel Cymes, Marina Carrère d’Encausse, qui représentent le savoir véritable, ont émis un avis négatif définitif sur le professeur Raoult, mais ils n’ont pas exigé la fermeture de l’IHU Méditerranée, ni l’arrêt immédiat des tests, bien qu’ils contredisent leurs propres conclusions que Raoult est un fantaisiste.

« Pas assez cher mon fils » (tiré d’une publicité pour la Renault Clio, où un prince arabe admire les performances de la voiture, mais refuse de l’acheter en se plaignant qu’elle ne coûte pas plus cher)

D’ailleurs ces immenses experts ont décidé de ne pas évoquer le dernier rapport scientifique du professeur Raoult. Il porte sur 1061 patients, et selon Les Echos, le taux d’efficacité du traitement est de 91 %. Prudence donc, vont dire les grands savants : le traitement est potentiellement extrêmement dangereux, puisque 9% des gens traités n’ont pas été soignés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz