Publié par Dreuz Info le 30 avril 2020

Le massacre de Katyn est l’un des plus grands crimes de guerre de la Seconde Guerre mondiale.

Entre le 3 avril et le 11 mai 1940, sous les ordres directs de Staline, quelque 22 000 personnes ont été exécutés tous les jours par centaines pendant un mois et demi dans plusieurs Charniers en Pologne, Ukraine et Biélorussie par les forces soviétiques qui pour étendre le communisme par la destruction physique des élites Polonaises, au nom de la lutte des classes.

Les forets de Katyn, Kharkov (Ukraine), Minsk (Biélorussie) Kiev (Ukraine) sont les lieux d’exécution.

Prisonniers de guerre, généraux, gradés militaires, soldats, policiers, fonctionnaires des ministères de la 2eme république Polonaise ont été abattus dans une forêt près de Katyn, un village à 20 kilomètres à l’ouest de Smolensk, on y a retrouvé indifféremment hommes et femmes.

En 1945, sept crânes ont été amenés à l’Institut de médecine légale de Wroclaw.

L’enquête a révélé que l’un des crânes appartenait à une femme. 

Les 22 000 personnes prisonnières par les Russes qui sont alliés aux Allemands passent un premier temps dans des lieux d’enregistrement.

Tous les prisonniers sont soigneusement enregistrés et interrogés de manière approfondie. Les officiers du NKVD savent exactement qui est qui, ceux qui déguisaient leurs identités ou donnaient de fausses informations était torturés.

De nombreux journaux intimes, lettres et autres documents sur les assassinés ont été retrouvés lorsque leurs corps ont été exhumés et permis d’en savoir de nombreux détails.

Certaines notes retrouvées ont été écrites à portée de tir. 

Les généraux Polonais prisonniers étaient convaincus que tout le monde serait bientôt libéré ou remis aux Alliés.

Peu de temps auparavant, il y avait eu une vaccination générale contre le choléra, ce qui renforçait la confiance dans leur remise ou leur libération. Sinon, pourquoi gaspilleriez-vous les vaccinations coûteuses? 

En vérité, c’était un cynisme perfide des soviétiques pour garder les prisonniers calmes avant leur exécution. 

Les transports en wagons à bestiaux partaient tous les jours vers les lieux d’exécution de masse. Certains officiers russes ont proposé de stocker les objets de valeur des prisonniers afin qu’ils ne soient pas endommagés en transit.

Ils n’ont obtenu aucune information sur la destination du voyage. Les trains s’arrêtaient dans les champs de Katyn, pour attendre des bus, et faisaient sortir les gens. Une période ou le soleil brillait dans un ciel bleu dans une végétation printanière. Certains écrivent sur leurs notes que c’est un bon instant la période de pose dans les champs après le train à attendre les bus sans savoir ce qui va leur arriver.

Des étranges bus aux fenêtres peintes sont arrivés. Lors de l’embarquement les montres des prisonniers, les stylos plume, les alliances et autres objets de valeur ont été retirés. Les bus peu de temps après, se sont arrêtes en bord de foret. On a fait descendre les prisonniers et ils ont étés exécutés industriellement par les communistes.

Pour ceux qui ont tendance a oublier que la seconde guerre mondiale a été déclenchée par une alliance entre les nazis et les communistes, il y a des photos qui rappellent que les soldats nazi et soviétiques se donnaient la main.

https://www.youtube.com/watch?v=_1MEe-dcjW8

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Spartacus pour Dreuz.info. (son site et Tweeter )

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz