Publié par Christian Larnet le 10 mai 2020

L’année dernière, les migrants illégaux ont coûté aux Français la modique somme de 6,6 milliards d’euros, enregistrant plus de 150 000 demandes d’asile et accordant 276 576 permis de séjour, selon un rapport officiel.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Dans son rapport, la Cour des comptes note que la France accueille moins de migrants par les voies légales que des pays européens comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou la Suède, et plus de manière illégale. Le nombre de migrants clandestins et de demandeurs d’asile qu’elle reçoit reste très élevé, rapporte le Figaro (1).

Le rapport indique que l’année dernière, « 154 620 demandes d’asile ont été enregistrées, ce qui place la France au sommet des pays de l’Union européenne, et son système d’asile est soumis à une forte pression ».

« Les dépenses publiques liées à ces politiques sont estimées à 6,57 milliards d’euros en 2019, soit 1,41 % des dépenses brutes du budget général, en hausse d’environ 48 % par rapport à 2012 », note le rapport.

  • Le grand nombre de migrants demandeurs d’asile a contribué à un tiers de l’augmentation des dépenses liées à l’immigration,
  • L’aide médicale publique fournie aux migrants a représenté un cinquième de l’augmentation des dépenses de l’État.

Macron, champion de l’immigration illégale

  • En 2019, la France a dépassé l’Allemagne en termes de nombre de demandes d’asile reçues pour la première fois depuis le sommet de la crise des migrants en 2015.
  • En novembre dernier, le ministère français de l’Intérieur a fait état de 120 900 demandes d’asile, contre 119 900 en Allemagne.

Les statistiques (2) publiées par l’Assemblée des départements français (ADF) à l’automne dernier ont révélé que les contribuables français dépensent deux milliards d’euros par an pour prendre en charge les migrants qui se disent mineurs.

Chaque « migrant non accompagné » coûte aux contribuables français environ 50 000 euros (2).

En Allemagne, une étude menée par l’Institut de médecine légale de Münster en 2019 a révélé que près de la moitié des migrants qui affirment avoir moins de dix-huit ans sont des adultes. Il est probable que ce soit également le cas en France.

Et cela augmentera quand Macron sera réélu. Car il sera réélu par défaut, ne vous faite aucune illusion : il n’a personne face à lui.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.lefigaro.fr/actualite-france/dans-un-audit-inquietant-la-cour-des-comptes-chiffre-le-cout-de-l-immigration-a-plus-de-6-milliards-d-euros-20200505
  2. https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/la-prise-en-charge-des-mineurs-isoles-etrangers-en-chiffres-5d7200519978e248072c1c36

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

26
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz