Publié par Gaia - Dreuz le 15 mai 2020

Shadi Ibrahim, du village de Sajur, a été grièvement blessé lors de l’attaque à la voiture bélier qui a eu lieu jeudi midi entre Negohot et Sheqel dans la région juive d’Hébron, illégalement occupée par les Arabes palestiniens.

Le terroriste palestinien a été abattu par les forces de défense israéliennes (FDI). Shadi, 20 ans, a été opéré à l’hôpital Soroka de Be’er Sheva. Il a dû subir l’amputation d’une jambe après qu’il ait été gravement blessé par un terroriste palestinien de 19 ans qui a perpétré un attentat à la voiture bélier contre un groupe de militaires à un poste de contrôle près d’Hébron.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’oncle de Shadi a déclaré à la chaîne israélienne News 13 :

« Il vient d’une famille de guerriers. C’est un événement très difficile pour quiconque cherche la paix. »

Une enquête de Tsahal a révélé que le terroriste se dirigeait à toute vitesse vers les combattants des FDI près d’un poste militaire. Il a heurté l’un des soldats, et à ce moment un militaire a ouvert le feu sur le terroriste. L’attaque s’est produite alors qu’il y avait un remplacement de gardes au poste de garde.

« Un terroriste se dirigeait à toute vitesse vers des combattants des FDI près d’un poste militaire situé à proximité du village Negohot dans la région de Judée », a déclaré le porte-parole de l’armée.

« Le terroriste a frappé un des soldats, un autre a ouvert le feu sur le terroriste et l’a neutralisé.

Le terroriste islamiste palestinien, Baha-al-Din Uawda, 19 ans, de la région d’Hébron, a laissé une lettre de suicide dans sa poche où il a écrit des mots au sujet de la mosquée Al-Aqsa, du Paradis et d’autres messages religieux. « Dieu me pardonne », a-t-il écrit.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz