Publié par Christian Larnet le 26 mai 2020

Le conseil d’administration d’une mosquée d’Amsterdam a fait une réponse simple à ceux de ses voisins qui se plaignent que leurs appels à la prière sont trop fort : « il va falloir s’y habituer ».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les habitants des environs de la mosquée de Taibah, qui se trouve dans le quartier Zuidoost d’Amsterdam, près de la station de métro Kraaiennest, se plaignent que les appels à la prière qu’elle émet quotidiennement sont trop forts.

La loi islamique exige que les musulmans prient cinq fois par jour, et la mosquée de Taibah a diffusé ces cinq prières quotidiennes sur ses haut-parleurs extérieurs pour marquer le mois sacré du Ramadan, qui a commencé le 23 avril.

Le conseil d’administration de la mosquée a confirmé qu’elle avait installé un nouveau système de haut-parleurs pour diffuser les appels avant le Ramadan. Les appels sont diffusés cinq fois par jour pendant le Ramadan en raison du coronavirus de Wuhan, qui empêche les fidèles de venir prier à la mosquée.

« Le son est si fort qu’il peut être entendu dans tout le quartier et même dans les zones environnantes », s’est plaint un résident local, selon un reportage de la chaîne de télévision AT5 d’Amsterdam.

Alors que la police locale confirme avoir reçu de nombreuses plaintes concernant le volume de ses appels, le conseil d’administration de la mosquée a rejeté l’accusation. Ils affirment que le volume des appels a déjà été réduit en réponse aux plaintes, mais ils refusent de le baisser davantage.

Le conseil a également souligné que les appels à la prière sont autorisés par la loi néerlandaise, et que leurs voisins n’ont aucun fondement juridique pour leurs objections.

« Le voisinage doit s’habituer », a déclaré le conseil d’administration de la mosquée dans un communiqué.

La police du Zuidoost a déclaré qu’elle allait s’entretenir avec l’administration de la mosquée.

Les appels islamiques à la prière sont considérés comme une nuisance dans de nombreux Etats d’Europe occidentale qui ont une importante population musulmane.

Au début de ce mois, la section locale du groupe identitaire paneuropéen anti-immigration Generation Identity a organisé une manifestation contre une mosquée à Aarhus, au Danemark, en raison de ses appels à la prière excessivement forts. Mais la partie est mal engagée : les dirigeants européens ne freinent pas l’immigration africaine, bien au contraire, et les Européens ont baissé les bras et ne font plus assez d’enfants. Et il est bien possible que dans un futur pas trop lointain, les Européens « doivent s’y habituer », car les musulmans réclament toujours plus, et ils ne tarderont pas à exiger – et obtenir – de pouvoir diffuser par haut-parleurs les cinq appels à la prière quotidiens. Cela se fera comme le reste : par petits pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz