Publié par Magali Marc le 29 mai 2020

Le site Web médiatique canadien conservateur, The Rebel a dénoncé plusieurs «fake news» propagées en avril par Radio Canada concernant le virus de Wuhan. La chaîne publique, Radio Canada qui diffuse en français et en anglais, reprend toujours docilement les avertissements de l’OMS. Comme par exemple le 14 mai, lorsque l’OMS a annoncé que « le coronavirus pourrait ne jamais disparaître ».

Pour les lecteurs de Dreuz, je cite 3 des bobards diffusés par la SRC en avril. The Rebel en a compté 5.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

1. 21 avril 2020, Toutes les preuves disponibles suggèrent que le COVID-19 était d’origine animale et n’a pas été produit en laboratoire

« L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mardi que toutes les preuves disponibles suggèrent que le nouveau coronavirus provient d’animaux en Chine à la fin de l’année dernière et n’a pas été manipulé ou produit en laboratoire.
Le président américain Donald Trump a déclaré la semaine dernière que son gouvernement tentait de déterminer si le virus émanait d’un laboratoire de la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, où la pandémie de coronavirus est apparue en décembre.
« Toutes les preuves disponibles suggèrent que le virus a une origine animale et n’est pas manipulé ou construit dans un laboratoire ou ailleurs », a déclaré la porte-parole de l’OMS, Fadela Chaib, lors d’une conférence de presse à Genève. « Il est probable, vraisemblable, que le virus soit d’origine animale ». (…)
L’Institut de virologie de Wuhan a écarté les rumeurs selon lesquelles il aurait synthétisé le virus ou l’aurait laissé s’échapper
. »

2. 24 avril 2020, Radio-Canada blâme Israël pour la situation critique de Gaza dans la lutte contre les coronavirus

HonestReporting Canada a dénoncé un reportage de Kamel Bouzeboudjen, paru le 24 avril sur Radio-Canada.ca. Le reportage était intitulé : COVID-19 : Gaza, le « double confinement ».
L’auteur y calomnie Israël , omettant le contexte de la situation à Gaza, ce qui a rendu le reportage injuste, déséquilibré et truffé d’erreurs. (…)
Contrairement aux affirmations de M. Bouzeboudjen, Israël ne bloque pas l’entrée de fournitures et d’équipements médicaux à Gaza.
Le reportage en ligne manque d’équilibre car aucune source israélienne n’y est citée.
L’auteur ne dit pas que les médecins de Gaza se sont rendus en Israël pour une formation sur le coronavirus.
(Le 12 mai, la CBC Radio-Canada a réagi aux questions soulevées par Honest Reporting par un courriel reconnaissant que leurs reportages violaient fondamentalement les normes et pratiques journalistiques de la CBC.(…)
Il s’agit d’un succès majeur de HonestReporting Canada’s qui permet de tenir les médias francophones du Canada responsables de leurs reportages sur Israël et le Moyen-Orient.

3. 29 avril, Reportage de la CBC concernant The Epoch Times

Ezra Levant (de Rebel Media), a dénoncé le reportage honteux de la CBC concernant The Epoch Times, un service d’information anticommuniste, fondé à l’origine par des Américains d’origine chinoise.
Le titre original de la CBC disait: « Raciste et incendiaire » : Les Canadiens contrariés par l’Epoch Times qui affirme que la Chine est responsable de la création du virus, qu’elle en a fait une arme biologique » . Mais dans les dernières minutes avant la publication de ce rapport, la CBC a fait marche arrière et a plutôt écrit sur son site : « Certains Canadiens qui ont reçu une copie non sollicitée de l’Epoch Times ont été contrariés par l’affirmation selon laquelle la Chine a créé le virus

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Sources :

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz