Publié par Dreuz Info le 31 mai 2020

Madame notre Première Ministre,

L’épidémie de Covid-19 ruine nombre de nos concitoyens. Il ne
faudrait pas que l’énergie s’ajoute à la maladie et j’ai vu avec
bonheur le dernier film de Michael Moore… sachant que la Belgique
n’investit que dans les énergies « vertes » depuis 17 ans et que ces
investissements ont pour résultat qu’elle importe 30% de son
électricité suite aux fantaisies du vent et du soleil.

Tout au long du film de Michael Moore, celui-ci clame sa fidélité à la
gauche et à l’écologie et sa croyance au réchauffement climatique
anthropique etc… Mais cela ne l’empêche pas de constater que la
gauche-écolo a été récupérée par la finance – avec en vedette Al
Gore – pour multiplier les solutions « vertes » qui décuplent les pollutions!
Parmi nombre d’exemples présentés, un des plus typiques: les USA
se couvrent de centrales électriques à biomasse pour lesquelles on
rase des forêts et le constat de Moore est: brûler tous les arbres des
USA peut lui assurer un an d’électricité ! !

L’Allemagne ravage toute la planète pour verdir son image « Greenpeace »…
Amener 8 milliards d’humains – dont le nombre explose! – au niveau
de vie occidental multiplie au moins par 4 les pollutions car beaucoup
de minéraux sont extraits de mines de plus en plus pauvres par des
procédés de plus en plus coûteux en énergie et producteurs de pollution.

Les « verts » n’ont pas été satisfaits par le film de Michael Moore. Ils
donnent des « arguments » pour lui donner tort: un nuage de fumée sans
consistance!. Ainsi, ils reconnaissent l’intermittence et le prix excessif
des énergies « vertes »… mais les « verts » ont des solutions: un inventaire
de tous les moyens de stocker l’énergie électrique. Un inventaire de
dispositifs peut difficilement donner un stockage réel et – si on en est
toujours à l’inventaire – c’est que le prix de ces moyens de stockage est
pour le moins excessif…  ne parlons pas de la pollution à venir !

PS. Et pourquoi toutes ces critiques contre l’idée que la terre est surpeuplée?Les Occidentaux ont connu la « transition démographique » qui permet à nos enfants de bien vivre. Pourquoi oublier que, du temps de Mme de Sévignépar exemple, sur 7 enfants nés vivants, il en mourait 3 à 5?

La « transitiondémographique » fait que le couple occidental moyen a d’office 2 ou 3 enfants.Cette transition ne se fait pas partout…..

Veuillez agréer, Madame notre Première Ministre, avec mes remerciements
pour votre attention, l’expression de ma très haute considération.

Claude Brasseur

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz