Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juin 2020

Deux rapports d’autopsie ont été publiés lundi 1er juin.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le premier (1) est celui du Bureau du médecin légiste du comté de Hennepin, qui avait publié (2) un rapport préliminaire en fin de semaine dernière. L’autre a été fait à la demande de la famille de la victime du délinquant George Floyd.

Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’ils diffèrent.

Je me suis abstenu d’interpréter ces rapports d’autopsie ou de formuler un point de vue, parce que tous les comptes rendus médiatiques que j’ai lus – sans exception – y vont de leurs commentaires, tous dans le sens accusatoire, oublient des faits, en déforment d’autres, et mettent en avant ceux qui leur conviennent.

De plus, il m’est facile de ne pas donner mon point de vue car je n’en ai aucun.

Je ne suis pas médecin, encore moins légiste, je ne comprends rien à cette science pour laquelle je n’ai aucune formation, et je m’en réfère aux conclusions de la justice, qui devra sans doute arbitrer une bataille d’experts dans le climat d’une opinion publique surchauffée, mais qui me semble assez bien équipée pour formuler une décision crédible et juste.

Rapport du médecin légiste

  • Cause de la mort : Arrêt cardio-pulmonaire compliquant l’application de la loi, immobilisation, et compression du cou (« cardiopulmonary arrest complicating law enforcement subdual, restraint, and neck compression. »)
    • Arrêt radio-pulmonaire signifie d’après ce que j’ai pu lire, car je ne suis pas médecin, qu’à la fois le cœur et les poumons de Floyd se sont arrêtés de fonctionner.
  • Autres conditions importantes : artériosclérose et hypertension cardiaque ; intoxication au fentanyl* ; consommation récente de méthamphétamine. Floyd était donc drogué au moment des faits.
  • Comment les blessures (NDLR Blessures ?) se sont produites : la personne décédée a subi un arrêt cardiopulmonaire alors qu’elle était retenue par un ou plusieurs agents des forces de l’ordre.
  • Manière de la mort : homicide (suivi de ce commentaire : la classification des décès est une fonction statutaire du médecin légiste, dans le cadre de la certification des décès aux fins des statistiques de l’état civil et de la santé publique. La manière de la mort n’est pas une détermination légale de la culpabilité ou de l’intention, et ne doit pas être utilisée pour remplacer le processus judiciaire. De telles décisions ne relèvent pas du rôle ou de l’autorité du médecin légiste.)

Rapport du Dr Michael Baden, pathologiste médico-légal

Il s’agit de l’expertise commanditée par la famille de Floyd.

« Une pression soutenue sur le côté droit de la carotide de M. Floyd a entravé le flux sanguin vers le cerveau, et le poids sur son dos l’a empêché de respirer », a déclaré l’avocat de la famille.

Les médecins indépendants ont constaté que le poids sur le dos, les menottes et le positionnement étaient des facteurs contributifs car ils entravaient la capacité de fonctionnement du diaphragme de M. Floyd.

D’après toutes les preuves, les médecins ont dit qu’il semble maintenant que M. Floyd soit mort sur les lieux.

Baden a déclaré que ce que Wilson et le docteur Allecia Wilson ont trouvé « correspond à ce que les gens ont vu ». Il n’y a aucun autre problème de santé qui pourrait avoir causé ou contribué à sa mort ».

  • Lors de la conférence de presse, Baden a déclaré (4) que « la pression de compression du cou et du dos ne se voient pas à l’autopsie parce que la pression a été relâchée… une pression de compression importante sur le cou et le dos ne peut être vue que lorsque la pression est appliquée ou lorsque, comme dans ce cas, elle est capturée sur vidéo ». (Notez-bien que ce point est une déduction d’après vidéo).
  • Il a déclaré que sur la base des informations de la famille, il n’y avait pas de problèmes médicaux sous-jacents. (Notez-bien que ce point n’est pas une expertise médicale mais une simple déclaration venant de la famille. Mais d’une part, on ne sait pas de quels membres de la famille il s’agit, on ne sait pas s’ils avaient connaissance du dossier médical de Floyd, et on ne sait pas s’ils disent vrai ou pas, puisqu’il ne s’agit que d’une simple déclaration faite à leur médecin médico-légal qui l’a répétée dans son rapport)

Ce que nous avons trouvé correspond à ce que les gens ont vu. Il n’y a pas d’autre problème de santé qui pourrait causer ou contribuer à la mort », a déclaré le Dr Baden dans un communiqué de presse.

« La pression soutenue sur le côté droit de la carotide de M. Floyd entravait la circulation sanguine vers le cerveau, et le poids sur son dos entravait sa capacité à respirer… les menottes et le positionnement ont été des facteurs contributifs car ils ont entravé la capacité du diaphragme de M. Floyd à fonctionner… La police a cette fausse impression que si vous pouvez parler, vous pouvez respirer. Ce n’est pas vrai ».

Le Dr Allecia Wilson, l’autre pathologiste qui a mené l’autopsie indépendante, pour le compte de la famille, a déclaré lundi après-midi que Floyd était mort par asphyxie mécanique.

Conclusion

Je n’ai pas de conclusion.

Je n’ai pas d’opinion. Je me fiche totalement que le policier soit jugé coupable, ou innocent, ou coupable avec des circonstances atténuantes, ou que la mort de Floyd soit due à d’autres causes que les violences policières.

Je considère que rejeter la présomption d’innocence lorsqu’il s’agit de quelqu’un que l’on a envie de voir condamner, et la réclamer pour une personne que l’on voudrait voir innocenter, relève d’une malhonnêteté intellectuelle que je m’étonne que les gens ne combattent pas entre eux et eux. Sauf les idéologues évidemment, qui sont irrécupérables pour le bien de l’humanité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://spokesman-recorder.com/wp-content/uploads/2020/06/2020-3700-Floyd-George-Perry-Update-6.1.2020-1.pdf
  2. Rapport-preliminaire-dautopsie
  3. https://americanaddictioncenters.org/fentanyl-treatment/dangers-of-abuse
  4. https://heavy.com/news/2020/06/george-floyd-cause-of-death-asyphxia-autopsy-michael-baden/

* En lisant la fiche du fentanyl (3), je découvre que le premier danger de cette drogue est : difficulté respiratoire. Tiens, tiens… Puis, fatigue ou somnolence extrême, Trébuchement, incapacité à marcher ou perte de coordination, Problème cognitif ou de mémoire, Étourdissements, Confusion, Coma.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz