Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 juin 2020
Korboi « KB » Balla avait investi les économies de toute une vie pour ouvrir un bar – détruit par les casseurs

Le pompier local et propriétaire du bar Scores Sports a perdu l’entreprise de son rêve qu’il s’apprêtait à inaugurer, partie en fumée après qu’elle ait été détruite, pillée et vandalisée par des émeutiers dans le Minnesota.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La semaine dernière, un drame s’est produit à Minneapolis. Je ne parle pas de la mort de George Floyd – la perte d’une vie humaine est un drame tragique – mais d’une de ses conséquences.

Un pompier de Minneapolis, Korboi « KB » Balla, avait investi les économies de toute une vie pour ouvrir un bar, que de violents émeutiers ont détruit alors qu’il se préparait à l’inaugurer, prêt à réaliser son rêve.

Alors que Scores s’apprêtait à accueillir les premiers clients en respectant les directives du gouvernement en matière de distanciation, George Floyd a été assassiné et tout a basculé du jour au lendemain.

Le Scores Sports Bar a été détruit, vandalisé, réduit en cendres le 27 mai 2020. Cette entreprise appartenant à des Noirs a été anéantie.

« Tout se mettait en place, et quand le coronavirus a frappé, la réalité de ne pas pouvoir faire l’inauguration était difficile », a déclaré Korobi.

« Découvrir que les heures innombrables, le travail acharné, les nuits passées loin de mes enfants et de ma famille n’avaient servi à rien était bouleversant. Ce ne sont pas les choses matérielles, mais plutôt le temps qui ne peut être récupéré ».

Des pillards sont même revenus au restaurant, tentant de voler le coffre-fort de la famille

Dans un post sur Facebook jeudi, Twyana Balla, la femme de KB, a posté des photos des dégâts et a déclaré que des pillards étaient même revenus au restaurant, tentant de voler le coffre-fort de la famille.

« Alors que nous étions devant le restaurant, les gens étaient dans la réserve et essayaient de voler le coffre-fort ! Cela s’est passé il y a une heure en plein jour », a-t-elle écrit.

1 Emus par ce drame, au moins 24 membres de la campagne Trump ont fait un don à une page GoFundMe qui a été ouverte pour aider Balla à réparer son commerce et reprendre son activité. L’appel aux dons a été promu par le directeur de la campagne électorale Trump, Brad Parscale, auprès de ses plus de 623 000 abonnés sur Twitter.

« On se sent mal pour Korboi Balla.

Ce pays est fait pour que vos rêves deviennent réalité », a tweeté Parscale.

« Avant qu’il puisse ouvrir son bar, des émeutiers l’ont détruit. Je viens de faire un don à sa page GoFundMe.

Korboi, j’espère que vous en ferez un bar sportif encore plus beau ! »

La page GoFundMe, qui a été créée jeudi dernier, a déjà reçu plus d’un million de dollars de dons de 36 000 donateurs.

2

Le personnel de la campagne Biden a pris un chemin … quelque peu différent : il a décidé de faire un don pour payer les cautions des Antifa et des casseurs, peut-être même ceux qui ont vandalisé le bar de Korboi.

« Au moins 13 membres du personnel de la campagne Biden ont posté sur Twitter vendredi et samedi qu’ils ont fait des dons au Minnesota Freedom Fund (MFF) pour payer les cautions afin que les personnes appréhendées évitent l’emprisonnement avant leur procès », a rapporté Reuters.

« MFF utilise les dons pour payer les frais de caution à Minneapolis ».

https://www.reuters.com/article/us-minneapolis-police-biden-bail/biden-staff-donate-to-group-that-pays-bail-in-riot-torn-minneapolis-idUSKBN2360SZ

Reuters a ajouté que la campagne Biden ne dirait pas si leurs dons étaient coordonnés avec la campagne.

Mais tout ceci ne devrait troubler personne, puisque Joe Biden lui-même a refusé de condamner les émeutes, les émeutiers, les destructions et les Antifas.

Dimanche, M. Balla a qualifié les dernières 48 heures d' »expérience hors du commun » et de « montagnes russes émotionnelles » et a déclaré qu’il faudrait un certain temps pour reconstruire son bar.

« Au départ, l’idée était de reconstruire le Scores Sports Bar, mais comme beaucoup d’entre vous le savent, le bâtiment entier a été incendié et réduit en décombres, comme l’ont été de nombreux bâtiments dans les environs », a-t-il déclaré.

« Il faudra un certain temps pour travailler sur un nouveau plan pour le Scores Sports Bar, mais l’objectif reste le même ».

De nombreux médias ont rapporté le drame vécu par Korboi. Aucun n’a mentionné les dons faits par les 24 membres de la campagne Trump, ni même les incitations à l’aider.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz