Publié par Dreuz Info le 5 juin 2020

Un tribunal américain a jugé que l’Iran et la Syrie sont responsables des attaques palestiniennes contre les Israéliens, y compris le meurtre d’un vétéran de l’armée américaine, a rapporté (1) le Star Tribune.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon la publication, le juge Randolph D. Moss de la Cour de district américaine de Washington D.C. a statué que la Syrie et l’Iran étaient responsables des dommages causés par leur « soutien matériel » à des groupes palestiniens comme le Hamas et le Jihad islamique palestinien.

Le montant total des dommages n’a pas encore été déterminé, mais le tribunal a désigné la Syrie, l’Iran et le ministère iranien de l’information et de la sécurité comme défendeurs dans l’affaire civile.

La Syrie et l’Iran ont tous deux formé des groupes palestiniens pendant des années, malgré un clivage entre la République arabe syrienne et le Hamas en 2012.

Plusieurs groupes palestiniens continuent d’opérer en Syrie, l’un des plus grands camps d’entraînement étant sans doute situé dans la campagne du sud-ouest de Damas.

Le recouvrement des dommages sera difficile. Les tribunaux américains ont ordonné au gouvernement iranien de payer des centaines de millions de dollars de dommages et intérêts aux familles des Américains tués par des militants palestiniens. Mais comme l’Iran et les Etats-Unis n’ont pas de relations diplomatiques formelles, la collecte des dommages et intérêts est restée compliquée.

Taylor Force, un vétéran de l’armée américaine, étudiait en Israël en 2016 quand il a été poignardé à mort par un agresseur palestinien à Tel-Aviv. Le Congrès a par la suite approuvé la loi Taylor Force, qui retient les fonds destinés aux Palestiniens qui sont utilisés pour récompenser les familles des agresseurs.

Ce n’est pas la première fois qu’un tribunal américain décide que la Syrie et l’Iran sont responsables des dommages causés par des attaques menées par des entités étrangères ou leurs forces contre des Américains.

Plus récemment, les États-Unis ont jugé que la Syrie était responsable du meurtre de la journaliste Marie Colvin en 2012 et ont exigé que la République arabe verse des dommages et intérêts à sa famille.

Comme ni la Syrie ni l’Iran n’ont de liens diplomatiques avec les États-Unis, Washington a pu dans certains cas utiliser les biens saisis pour payer les dommages et intérêts dus, malgré les objections de Damas et de Téhéran.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.startribune.com/us-court-orders-iran-syria-liable-for-attacks-in-israel/570957052/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz