Publié par Christian Larnet le 6 juin 2020

Puisqu’il n’est question que de mort tragique de noirs, parlons de la mort tragique de David Dorn.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’ancien capitaine de la police métropolitaine de Saint-Louis, David Dorn, âgé de 77 ans, a été tué par les manifestants décrits comme pacifistes par BFM et CNN. Il tentait d’empêcher les pillards de dévaliser un mont-de-piété appartenant à des noirs, et ça n’a fait l’objet d’aucune couverture de la part de CNN, de MSNBC, et en France de BFM.

« L’homme vient d’être tué par balle à l’extérieur de Lee’s Pawn and Jewelry », a écrit Marquaello Futrell, ancien officier de police de St Louis, dans un post sur Facebook.

C’est une chose, d’être victime d’un vol ou d’une agression, mais de mourir dans son propre sang en implorant de l’aide, tandis qu’à quelques mètres de là, les activistes de Black Lives Matter hurlent que la vie des noirs doit être protégée, c’est trop.

À une époque où les Black Lives Matter dominent les ondes, il est révélateur que pour les médias de gauche, la vie d’un homme noir dont la mort ne correspond pas à leur discours anti-américain ne mérite même pas d’être mentionnée pendant leur couverture de ces « protestations », 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz