Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 juin 2020

La commission sénatoriale de la sécurité intérieure a voté jeudi l’autorisation d’assigner à comparaître des membres du FBI et d’autres agences, pour obtenir des dossiers et des témoignages de responsables de l’époque d’Obama en rapport avec l’enquête initiale sur la collusion supposées entre Trump et la Russie.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La commission a voté à 8 contre 6 pour donner au président Ron Johnson l’autorisation d’envoyer des citations à comparaître dans le cadre de l’enquête du bureau, sur les origines de l’affaire de la Russie, baptisée « Crossfire hurricane » par l’administration Obama, et le processus qui a conduit à illégalement « démasquer » et transmettre à la presse les noms de collaborateurs du président Trump, dont le général Flynn.

La commission a autorisé l’envoi d’assignations au FBI pour la production de tous les documents liés à l’enquête sur Crossfire hurricane – le nom de code interne du bureau pour l’enquête, qui a débuté en juillet 2016 en pleine campagne électorale.

Les citations à comparaître couvrent tous les documents mis à la disposition de l’inspecteur général du ministère de la justice Michael Horowitz pour son examen de l’enquête sur ses allégations de mauvaise conduite de membres de l’administration Obama, concernant les autorisations illégales de mandats en vertu de la loi sur la surveillance des services de renseignement étrangers (FISA) qui ont servi à surveiller les membres de la campagne Trump.

Le comité a également autorisé des citations à comparaître devant le Département d’État pour la production de documents relatifs à des réunions ou des communications, entre des haut fonctionnaires et employés du Département d’État, et l’ancien agent de renseignement britannique Christopher Steele, auteur du désormais tristement célèbre faux « dossier russe » anti-Trump, qui a servi de base aux demandes de mandat de la FISA pour surveiller l’ancien assistant de campagne Carter Page et espionner George Papadopoulos, un conseiller de la campagne Trump. Les citations à comparaître couvrent tous documents allant de juin 2016 à janvier 2017.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz