Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 juin 2020

JK Rowling fait face à des réactions négatives pour ses commentaires sur la phrase « les gens qui ont leurs règles.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’auteur des livres Harry Potter a critiqué le titre d’un article d’opinion publié par Devex. Le titre faisait référence aux « gens qui ont leurs menstruations ».

Mme Rowling a déclaré qu’elle pensait que le titre devrait plutôt faire référence aux femmes. Les progressistes lui ont rapidement fait remarquer que les femmes ne sont pas les seules à avoir leurs règles, ce qui a suscité un débat animé sur le sexe et le genre.

JK Rowling est assez riche pour être acceptée parmi l’élite de gauche. Mais elle doit en adopter tous les codes. Et elle découvre à ses dépens que passer le test de pureté n’est pas chose aisée, il est semé de nombreux pièges qui ont pour trait commun de savoir refuser la réalité avec panache.

J.K. Rowling n’a pas réussi son test, elle est encore trop attachée aux faits.

Dans un tweet, elle a déclaré : « Les gens qui ont leurs règles ». Je suis sûr qu’il y avait un mot pour ces gens. Que quelqu’un m’aide. Wumben ? Wimpund ? Woomud ?

Je serais personnellement très remonté si Rowling ne présente pas ses excuses pour son insensibilité envers les hommes transgenres qui ont leurs règles.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz