Publié par Albert Soued le 7 juin 2020

Ayelet Shaked : « Trump et David Friedman veulent le meilleur pour l’Etat d’Israël« .

MK Ayelet Shaked explique l’opposition à la création d’un État palestinien et les changements qui doivent être apportés à « l’Accord du Siècle« .

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

MK Ayelet Shaked (parti Yamina) met en garde contre les dangers inhérents à l' »Accord du siècle » du président américain Donald Trump.

Dans une interview avec Israël Hayom, Shaked a déclaré que « le président Trump est le président le plus favorable que l’État d’Israël ait jamais eu. Il n’y avait personne comme lui, et je doute qu’il y en ait. L’ambassadeur David Friedman fait partie intégrante des colonies, il a aidé à construire Beit El. Nous avons de la gratitude envers eux. Ce sont des gens bien et ils veulent le bien de l’État.« 

Fondamentalement, le plan de Trump a été construit par [le Premier ministre israélien Binyamin] Netanyahu. Nous devrions l’appeler le plan de Nétanyahou. Depuis de nombreuses années déjà, depuis son discours à Bar Ilan [Université], Nétanyahou a parlé de la création d’un État palestinien démilitarisé, plus petit que celui dont [l’ancien Premier ministre Ehud] Olmert et [l’ancienne ministre de la Justice Tzipi] Livni ont parlé, mais toujours un État palestinien.

« Nous nous opposons à la création d’un État palestinien. Pour que je soutienne ce plan, il faut qu’il y ait plusieurs changements. Tout d’abord, nous devons changer la carte. Sur les cartes que j’ai vues, il y a un continuum palestinien et des enclaves israéliennes. Il faut que ce soit l’inverse, un continuum israélien et des enclaves palestiniennes. … En outre, selon la carte que nous avons, 100 000 Palestiniens recevront la citoyenneté israélienne. Si nous parlons d’annexion de toute la zone C, alors nous pouvons gérer l’octroi de la citoyenneté à 100.000 personnes. Mais si nous n’appliquons la souveraineté qu’à 30 % de la zone, cela ne vaut pas la peine« .

Shaked a également discuté de la question du gel des constructions dans les colonies isolées : « En outre, nous devons supprimer du plan la question du gel des constructions dans les colonies isolées. Si, Dieu l’interdit, un État palestinien est créé, les grandes colonies comme Otniel et Har Bracha deviendraient des îles isolées. Et le plan décréterait leur gel. Har Bracha est une ville qui pourrait compter des milliers d’unités de logement. La geler maintenant la ferait dépérir ….. Selon le plan, 50% de la zone C serait complètement gelée. Il n’y aura pas de construction, ni juive ni arabe, pendant au moins quatre ans. Nous devons réduire ce délai à trois ans, et il doit être clair qu’après ces trois ans, vous pourrez construire librement« .

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi elle s’opposait à un État palestinien, si le plan prévoit des conditions difficiles pour eux, et qu’en tout cas, ils ne l’accepteront pas, Mme Shaked a répondu : « C’est vrai, mais qui peut me promettre qu’il n’y aura pas une autre administration aux États-Unis, qui ne s’engage pas à respecter les conditions détaillées d’aujourd’hui, et qui ne s’appuiera que sur l’accord israélien pour créer un État palestinien sur la moitié du territoire ?…. Nous ne pouvons pas accepter un plan qui reconnaît un État palestinien. Le gouvernement israélien n’a jamais reconnu un État palestinien, pas même dans les accords d’Oslo….. Nous voyons que ce qui fonctionne, c’est l’approche du Mapaï – où que vous construisiez, il y a de la souveraineté. Même si ce n’est pas à titre officiel. Par conséquent, nous ne sommes pas prêts à accepter un accord qui dit que la moitié des terres sera transférée aux Palestiniens. Dans une telle situation, nous préférons attendre encore 50 ans. Nous avons de la patience« .

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction et annotation de Albert Soued  pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Source : https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/281379

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz