Publié par Gaia - Dreuz le 16 juin 2020

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pendant la manifestation antiraciste en soutien d’une petite frappe morte durant une intervention policière, les antiracistes – ça leur ressemble – ont hurlé « sales juifs ! »

Assa Traoré est la sœur d’Adama Traoré (la petite frappe au casier judiciaire long comme un bras, c’est lui). C’est une activiste politique. Elle avait organisé la manifestation pour défendre on ne sait pas trop quel genre de racisme, car elle feint d’ignorer ou minimise à l’extrême les crimes et délits de ses frères condamnés ou emprisonnés – ce qui lui fait perdre toute crédibilité.

Et pendant cette manifestation, des identitaires ont brandi une banderole pour rappeler que les Blancs aussi sont victimes du racisme. En réaction, les manifestants ont hurlé « Sales Juifs ».

La préfecture de Paris a déclenché une enquête. Je vous rassure, elle n’ira nulle part : on punit très légèrement les gens issus de la minorité, en France, au point que le mobile antisémite du sauvage assassinat de Sarah Halimi, une gentille grand-mère juive, par un voisin noir musulman, a été rejetée par la justice.

Et la vérité des faits nous oblige à rapporter qu’Assa Traoré a dénoncé les propos antisémites proférés durant la manifestation :

Je prends les devants, car la remarque nous a été faite : vous êtes en droit de considérer qu’elle n’en pense pas un mot. L’honnêteté journalistique exige de nous de le mentionner, pas de deviner ce qu’elle a dans la tête.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz