Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 juin 2020

Ni Martin Luther King, qui a assisté à la première, ni le commentateur politique noir Larry Elder, ni moi, n’avons vu de racisme dans ce chef-d’œuvre dont le cinéma américain a de quoi être fier.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Nous avons remarqué en revanche que le film a apporté à l’actrice Hattie McDaniel un Oscar. J’oubliais presque : McDaniel était noire. Alors arrêtez de nous bassiner avec votre racisme à deux balles.

Lors de la soirée des Oscars, Hattie McDaniel a salué l’opportunité que ce film lui a offerte. Elle fut acclamée par la salle. Alors arrêtez de nous bassiner avec votre racisme à deux balles.

Pourtant, HBO a retiré le film de la circulation, et a décidé de le remettre dans le commerce avec un avertissement, disant que le film est trop raciste. HBO fait du « signalement de vertu », un hypocrite geste qui ne coûte rien, destiné à se faire bien voir par les extrémistes antiracistes de la police de la pensée.

Hattie McDaniel, première lauréate noire d’un Academy Award

La première lauréate noire d’un Academy Award emportée par le vent de la censure. Doit-elle rendre son Oscar parce que le film n’est pas assez attentionné envers l’esclavage, et dépeint les Noirs de façon trop caricaturale ?

« Si vous commencez à retirer chaque film, vous allez devoir retirer … une très longue liste de films », a déclaré Whoopi Goldberg, la deuxième femme noire à remporter un Oscar d’interprétation après l’actrice Hattie McDaniel.

Goldberg poursuit :

« Ce que vous direz à votre enfant lorsqu’il verra Autant en Emporte le Vent, c’est probablement ce que je dis à mes enfants quand ils regardent un film et que celui-ci se déroule à New York et qu’il n’y a pas de gens de couleur.

Nous devons leur dire : « Nous essayons de faire mieux maintenant. C’étaient de grands films mais ils n’étaient pas aussi éclairés que nous le sommes maintenant ».

La journaliste et commentatrice politique Megyn Kelly a également critiqué la décision d’HBO :

« Allons-nous retirer tous les films dans lesquels les femmes sont aussi traitées comme des objets sexuels ? » a-t-elle tweeté. « Où cela s’arrête-t-il ? »

Si « Autant en emporte le vent » devait être retiré, la même logique conduirait à retirer également les épisodes de « Friends » et « Game of Thrones », tout ce qui est de John Hughes et Woody Allen, etc.

« Continuons jusqu’à ce qu’il ne reste plus que The Queen et Captain America », a-t-elle déclaré.

J’ai souvent observé ce travers qui consiste à juger le passé à la lumière des valeurs d’aujourd’hui sans tenir compte du contexte. Les excès qui en découlent, et la terreur que les « progressistes » cherchent à imposer sont désolants. L’époque du film, les années 1860, ont connu le racisme, et l’esclavage, mais beaucoup étaient racistes sans même savoir qu’ils l’étaient. Ils n’avaient jamais été exposés à l’idée que le racisme existât, ou que leurs pensées racistes avaient quelque chose de mauvais. Ou même que l’esclavage pouvait être moralement condamnable.

Certains esclavagistes ont affranchi leurs esclaves en apprenant que les noirs libres qui étaient salariés et payés, coûtaient moins cher qu’un esclave, et étaient plus productifs.

La réalité est que la toute première femme noire à remporter un Oscar jouait un rôle de bonne à tout faire – j’emploie intentionnellement ce terme emprunté à mon enfance.

Supprimer Autant en Emporte le Vent, c’est tourner le dos à l’Histoire, et à une réalité qui fut. Autant en Emporte le Vent n’est pas un grand film parce qu’il est raciste mais parce que c’est un chef-d’œuvre. Charcuter un chef d’œuvre, c’est tourner le dos à l’art.

Le retrait de « Autant en emporte le vent » fait suite à la nouvelle selon laquelle le remake de « Looney Tunes Cartoons » de HBO n’inclura pas le célèbre fusil de chasseur de lapins d’Elmer Fudd.

Ne me faites pas voir le mal là où il n’est pas. Je ne marche pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz