Publié par Joëlle de Paris le 24 juin 2020

2ème partie : de 1847 à nos jours

« Traditional and probable grave of Joseph, the Jewish patriarch, Shechem, Palestine »

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En 1847: The Churchman’s monthly review publie un article indiquant: Nous avons vu l’inscription suivante [en hébreu] ordonnant la réparation de la tombe par un Juif d’Égypte, (ou de l´Est) il y a environ cent ans

« … Béni soit le Seigneur qui a mis dans le cœur d’Elijah fils de Meir notre rabbin (que le Seigneur le bénisse) de reconstruire la maison de Joseph durant le mois de Sivan de l’année 5509 [mai 1749]. L’auteur est Meir ben Joseph Mizrahi ? Siman tov » Aujourd’hui les Juifs de Naplouse ont pris sur eux l’obligation de garder la tombe en bon état. Ils nous ont demandé de l’aide pour faire quelques réparations et nous avons accepté. (22)

Photographie : Joseph’s Tomb, Nablus, Date circa 1868

En 1869 : l’écrivain juif Mark Twain écrit :

« À environ un mile et demi de Sichem, nous nous sommes arrêtés à la base du mont Ebal avant une petite zone carrée, entourée d’un haut mur de pierre, soigneusement blanchie à la chaux. À une extrémité de cette enceinte se trouve un tombeau construit à la manière des musulmans. C’est le tombeau de Joseph. Aucune vérité n’est mieux authentifiée que cela.

… Peu de tombes sur terre commandent la vénération de tant de races et d’hommes de croyances diverses que celle de Joseph. «Samaritains et juifs, musulmans et chrétiens, le vénèrent et l’honorent de leurs visites. Le tombeau de Joseph, le fils dévoué, le frère affectueux et indulgent, l’homme vertueux, le prince sage et le souverain. L’Egypte a ressenti son influence – le monde connaît son histoire. » (24)

1926 : Les habitants juifs de Sichem sont contraints de partir suite aux pogroms arabes. Un an plus tard, un tremblement de terre détruit la majeure partie de la vieille ville, y compris le quartier juif.

1947 : l’ONU attribue la Samarie à l’état arabe (25)

Entre 1948 et 1967 : L’envahisseur jordanien de cet état arabe mort-né s’annexe la Samarie et la Judée, à l’exception de Jérusalem-Ouest et du Mont Scopus, et les baptise Cisjordanie.

Juin 1967 : Israël ayant gagné la Guerre des Six Jours prend le contrôle de Sichem et ses environs mais interdit aux Juifs d’y vivre… Drôles de vainqueurs…

1970 : David ben Gourion, ancien Premier ministre socialiste d’Israël écrit : « Trois villes occupent une place grande et unique dans l’histoire ancienne de notre peuple: Sichem, Hébron et Jérusalem. … Et Abram a traversé le pays jusqu’au lieu de Sichem … et l’Éternel est apparu à Abram et a dit: «À vos enfants, je donnerai cette terre…. Après la mort de Salomon, le peuple d’Israël est venu couronner son fils Rechavam, non pas à Jérusalem, mais à Sichem.» (26)

1977 : Menahem Begin, premier ministre Likoud d’Israël déclare au président américan Jimmy Carter :
Car celui qui tient ces montagnes (l’extrémité de ses doigts tapotait les sommets de la Judée et de la Samarie) tient la veine jugulaire d’Israël entre ses doigts. Messieurs, il n’est pas question de revenir à ces lignes. Dans notre environnement impitoyable et implacable, aucune nation ne peut être rendue aussi vulnérable et survivre. Monsieur le Président, c’est la carte de notre sécurité nationale, et j’utilise ces termes sans emphase et dans leur sens le plus littéral. C’est notre carte de survie ….Ici, notre pays se réduisait à une étroite bande, large de 9 miles [moins de 14 Km 500] » (27)

1980 : Les Samaritains, qui sont quelques centaines, doivent quitter Sichem/Naplouse, passée sous contrôle de l’Autorité palestinienne. (28)

1980 : Des Juifs religieux arrivent à refonder la biblique Elon More, y ouvre une Yeshiva (école religieuse) et y font pousser des vignes comme par le passé. Les gouvernements israéliens successifs ne sont pas très chauds pour laisser les habitants (350 familles) construire de nouvelles habitations nécessitées par les nombreuses naissances mais ils y arrivent quand même.
Un rabbin raconte au Rav Dinovisz que les relations de voisinage entre Juifs et Arabes étaient bonnes dans les années 80 avant la première intifada et les accords d’Oslo. Mais depuis, aucun Arabe ne peut plus pénétrer dans la ville pour raisons de sécurité
Et sur les routes ? « Ils nous disent bonjour avec des pierres » répond le rabbin (pardon le colon ultra-orthodoxe ultra-nationaliste) (29)

1981 : Je confirme que les relations entre Juifs et Arabes étaient bonnes à cette époque: j’avais 20 ans , je me souviens qu’avec une amie, nous avons été en stop à Jéricho, ville à population arabe située sur la rive ouest du Jourdain et pris un thé dans un café fréquenté uniquement par des hommes arabes, sans aucune crainte.

1982 : Des Juifs religieux créent une yechiva (école religieuse) à Sichem /Naplouse au Tombeau de Joseph appelée « Od Yosef khai » (« Joseph est toujours vivant », la phrase célèbre qui a appris à Jacob que son fils qu’il croyait mort était toujours vivant (Genèse 45, 26)

.

1995 : Selon les accords d’Oslo, la tombe de Joseph est en zone C contrôlée par Israël, enclavé en zone A contrôlée par l’Autorité Palestinienne.

1996 : Des terroristes arabes attaquent le tombeau de Joseph, détruisent la yeshiva (école religieuse), brûlent des centaines de livres et le mûrier qui se trouvait dans la cour, et tuent 6 soldats israéliens

2000 : L’armée israélienne évacue les lieux après le début de la deuxième Intifada, quelques heures plus tard, les Palestiniens incendient le tombeau, le transforment en mosquée et abattent le rabbin Hillel Lieberman d’Elon Moreh qui était allé seul vérifier les dommages de la tombe.

Depuis 2007: Israël autorise l’accès du Tombeau aux pèlerins juifs une fois par mois et de nuit, sous haute protection militaire et pas pendant les périodes de violence… drôles d’occupants…

Pèlerinage mensuel nocturne 2009

2011 : le Président du Consistoire Joël Mergui devait visiter le Tombeau avec le consulat de France qui l’informe que les autorités palestiniennes interdisent l’accès à toute personne portant un signe religieux. En d’autres termes, on lui demandait de retirer sa kippa! Il a renoncé au pèlerinage (30)

2011 : Deux jeunes Arabes d’un village voisin passent la barrière de sécurité et égorgent dans leur sommeil la famille Fogel à Itamar près de Naplouse (le père, la mère et trois enfants, le dernier âgé de trois mois)

2015 : le journal Le Point reprend le narratif palestinien selon laquelle la tombe est celle de Sheikh Yusuf («Joseph» en arabe) Dweikat ou Al-Dwaik (médiéval, du 18ème ou 19ème siècle selon les sources) pour faire disparaître le lien juif avec ce lieu:

Article du Point « Israël-Palestine : ce que signifie l’incendie du tombeau de Joseph »

Pour Henry Laurens, Joseph est un mythe et l’incendie de son tombeau est un acte symbolique fort dans un pays où l’histoire justifie l’accaparement des terres.

Vous voulez dire que ce tombeau n’en est pas un ? *Si, c’est un tombeau, mais sûrement pas celui de Joseph, puisqu’il n’a jamais existé. Le fils de Jacob vendu par ses frères est un mythe, ne l’oublions pas. Donc je doute qu’il ait jamais eu une sépulture. Ensuite, si lieu saint biblique il y a en Palestine, en général, ce ne sont ni les juifs ni les chrétiens qui les ont désignés comme tels, mais les musulmans. Il est donc fort possible que ce mausolée ait appartenu à un saint soufi et qu’à un moment donné on l’ait rattaché à un personnage biblique. (31)

2016 : à plusieurs reprises, les habitants du camp de « réfugiés » (comment peut-on être « réfugié » chez soi ???) palestiniens de Balata situés à quelques rues du Tombeau blessent un soldat en lui tirant dessus, bombardent à coups de pierres, de cocktails Molotov, de pneus enflammés les soldats israéliens  escortant les fidèles juifs pour la visite mensuelle nocturne au tombeau de Joseph

2020 : Israël souhaite annexer des parties de Judée-Samarie habitées par des Juifs, avec l’accord des USA, car au bout d’un moment, il faut admettre l’échec des accords « de paix » d’Oslo de 1993

2020 : Sondage auprès des citoyens israéliens (donc juifs et arabes) (32):

« 5. L’accord de coalition signé entre le Likoud et Kakhol-Lavan stipule qu’après discussion entre Netanyahu et Gantz, un plan coordonné avec les USA qui exercera la souveraineté sur certaines parties de Cisjordanie/Judée-Samarie sera soumis à l’approbation du gouvernement et/ou de la Knesset. Soutenez-vous ou vous opposez-vous à cet exercice de souveraineté dans un avenir proche?« 

1ère colonne réponse des Juifs / 2ème colonne réponse des Arabes

Approuvent fortement                                   21.1       0.7  

Approuvent modérément                            30.6       8.1  

S’opposent modérément                               15.9       17.2  

S’opposent fortement                                    12.0       34.7  

Sans opinion/refusent de répondre           20.4       39.4

D’après ce sondage ( )

  •  48% des Juifs israéliens qui prient « L’an prochain à Jérusalem » le soir de Pessah ne pensent pas avoir de droit sur la Judée-Samarie ou craignent de défendre ce droit,  
  • 48% des Arabes israéliens n’en ont rien à faire

2020: les Européens fous de rage prennent le temps en pleine pandémie de menacer Israël de sanction en cas d’annexion.

Conclusion

Deux fois dans l’histoire juive, Joseph a été abandonné par ses frères et remis à des étrangers:

La première fois, c’était il y a 3500 quand il a été jeté dans une fosse et vendu à des marchands.

La deuxième fois, c’était en 2000, quand sa tombe a été remise aux Palestiniens.

Nous devons donc réviser nos textes et notre histoire pour nous convaincre et convaincre les Nations de nos droits sur cette terre.

Si vous avez lu jusque-là, vous serez intéressé par « Hébron, centre biblique d’Israël pour l’Ambassadeur américain en Israël » par Joëlle de Paris
https://www.dreuz.info/2020/05/18/hebron-centre-biblique-disrael-pour-lambassadeur-americain-en-israel/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Joëlle de Paris pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Sources :

  • (22) Traditional and probable grave of Joseph, the Jewish patriarch, Shechem, Palestine (Josh. xxiv:32) Date 1900
    Source Sacred Books and Literature of the East, 1917
  • (23) The Churchman’s monthly review https://books.google.fr/books?lr=&id=v_MDAAAAQAAJ&dq=joseph%27s+tomb&q=joseph&redir_esc=y#v=snippet&q=joseph&f=false
  • (24) THE INNOCENTS ABROAD, by Mark Twain, 1869CHAPITRE LII. https://www.gutenberg.org/files/3176/3176-h/3176-h.htm#ch52
  • (25) https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine
  • (26) http://en.hebron.org.il/history/211
  • (27) http://israel-de-tout-mon-coeur.over-blog.com/article-qui-tient-la-judee-et-la-samarie-tient-la-veine-jugulaire-d-israel-menahem-begin-a-jimmy-carter-80562379.html
  • (28) https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2016/08/10/la-samarie-et-les-samaritains/
  • (29) VISITE DANS LE CHOMRON ELON MORE Tombeau de Yossef AVEC LE RAV DYNOVISZ https://youtu.be/LuJ5dZubbiE
  • (30) https://lphinfo.com/joel-mergui-le-monde-est-en-train-douvrir-les-yeux/
  • (31) Article du Point « Israël-Palestine : ce que signifie l’incendie du tombeau de Joseph »https://www.lepoint.fr/monde/ce-que-signifie-l-incendie-du-tombeau-de-joseph-16-10-2015-1974284_24.php
  • (32) Sondage Israeli Voice Index –April 2020 https://en.idi.org.il/media/14410/israeli_voice_index_data_2004_eng.pdf



Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz