Publié par Christian Larnet le 28 juin 2020

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pas de surprise : le groupe français, qui veut à tout prix signaler sa vertu progressiste, s’était séparé en 2018 de cette saleté de femme qui incitait à la haine des juifs en accusant Israël d’être un “Etat terroriste”, coupable de “génocide” (le seul génocide au monde où les victimes sont plus nombreuses après le génocide qu’avant) et elle a, l’ordure, osé comparer la situation des Palestiniens à “l’Holocauste” (1).

Après avoir lancé un « signalement de vertu » multiculturelle en embauchant un mannequin islamiste pour promouvoir une gamme de shampooings – un comble puisqu’elle cache ses cheveux, et déclenché une rébellion sur les réseaux sociaux, L’Oréal vient de supprimer les mots blanchir, blanc, blanchiment, de ses gammes pour plaire aux Black Lives Matter.

Pourtant, L’Oréal s’est déjà brûlé, en défendant les mauvaises causes et les mauvaises gens. Après l’islamiste, ils se rangent derrière les marxistes – un nouveau sommet de la stupidité pour une entreprise capitaliste.

La marque avait été frappée de plein fouet par le modèle Amena Khan, qui tenait des propos d’incitation à la haine antisémite, et débitait des tirades antiisraéliennes aussi mensongères que chargées de haine, empruntées aux terroristes du Hamas. 

Sur Twitter, certains avaient appelé à boycotter la marque française.

En réaction, les dirigeants de L’Oréal, qui il y a 70 ans avait flirté avec le nazisme, se sont séparés de l’antisémite, et avaient annoncé qu’Amena Khan avait décidé de « se retirer » de sa campagne. Et vlan, ils repartent avec d’autres antisémites, marxistes de surcroît : Black Lives Matter.

Amena Khan avait triché avec l’hijab

Et début juin, coup de théâtre, on apprenait de la bouche même d’Amena Khan qu’elle trichait avec l’hijab ! (Ou L’Oréal avait triché)

Début juin, elle a déclaré sur YouTube:

« Il y a quelques jours, j’ai arrêté de porter mon foulard et j’ai ressenti l’incongruité : je ne le porte pas dans ma vie personnelle, et je le mets ensuite dans mes vidéos, ça ne me semblait pas bien.

Ce n’est pas bon pour vous et ce n’est pas bon pour moi, pour ma santé mentale ».

Elle a poursuivi en disant que sa décision de porter le hijab à l’âge de 22 ans était un choix impulsif, qui a surpris son entourage, et que sa décision de l’enlever maintenant est également un choix impulsif, qui a surpris les gens.

L’Oréal figure sur la liste des entreprises que le mouvement antisémite BDS recommande de boycotter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://dailycaller.com/2018/01/18/loreal-hijab-model-israel/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz