Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 juin 2020

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, réclame le retrait de 11 statues de dirigeants confédérés du Capitole pour satisfaire Black Lives Matter.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les médias ne vous le diront jamais, mais Dreuz est là pour donner cette information importante : 9 des 11 leaders étiquetés comme « blancs suprématistes » par les militants de Black Lives Matter étaient membres du Parti Démocrate.

Et les deux autres Confédérés, Edmund Kirby Smith et Robert E. Lee, n’avaient pas d’affiliation politique, selon les récits historiques. Il n’y avait donc pas de Républicains, alors que c’est eux que les médias et les Démocrates accusent de racisme.

« Le peuple américain sait, ces noms doivent disparaître. Ces noms sont des suprématistes blancs qui ont dit des choses terribles sur notre pays », a déclaré Pelosi lors d’une conférence de presse jeudi.

McCarthy, un Républicain californien, a déclaré que les statues qui dérangent Pelosi sont un problème qui appartient totalement à son propre parti.

« Les statues ont été votées au sein de la législature et amenées ici sous des majorités Démocrates », a-t-il ajouté.

Les statues que Pelosi veut faire enlever

  • Jefferson Davis, président des États confédérés d’Amérique et ancien sénateur démocrate américain du Mississippi
  • James Zachariah George, ancien sénateur démocrate américain du Mississippi et membre de la Confédération ainsi que de la Convention sur la sécession du Mississippi
  • Wade Hampton, lieutenant général de la Confédération et ancien gouverneur démocrate de Caroline du Sud
  • John E. Kenna, membre de l’armée des États confédérés, ancien membre du Congrès démocrate et sénateur américain de Virginie occidentale
  • Uriah Milton Rose, président de la commission des résolutions du parti démocratique de l’Arkansas
  • Edmund Kirby Smith, général de l’armée des États confédérés, sans affiliation politique enregistrée
  • Alexander Hamilton Stephens, vice-président des États confédérés, qui a été membre démocrate du Congrès et gouverneur de la Géorgie
  • Zebulon Baird Vance, membre de l’armée confédérée et ancien gouverneur démocrate de Caroline du Nord
  • Joseph Wheeler, commandant dans l’armée confédérée et ancien membre du Congrès démocrate de l’Alabama
  • Robert E. Lee, commandant de l’armée des États confédérés
  • Edward Douglass White, membre de l’armée confédérée, ancien sénateur démocrate de Louisiane et juge associé de la Cour suprême

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz