Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 juin 2020

Le 22 juin 1982, Joe Biden, alors sénateur du Delaware, a affronté le Premier ministre israélien de l’époque, Menachem Begin, lors de son témoignage devant la commission sénatoriale des relations étrangères, en menaçant de couper l’aide à Israël.

Begin lui a fait cette réponse à laquelle Biden ne s’attendait certainement pas, ni à la force avec laquelle le Premier ministre du jeune pays lui a répondu :

« Ne nous menacez pas de couper votre aide. Cela ne marchera pas.

Je ne suis pas un Juif aux genoux tremblants. Je suis un Juif fier avec 3 700 ans d’histoire civilisée.

Personne n’est venu à notre secours lorsque nous étions en train de mourir dans les chambres à gaz et dans les fours. Personne n’est venu à notre secours lorsque nous nous efforcions de créer notre pays. Nous avons payé pour cela. Nous nous sommes battus pour cela. Nous sommes morts pour cela. Nous resterons fidèles à nos principes. Nous les défendrons.

Et, si nécessaire, nous mourrons à nouveau pour eux, avec ou sans votre aide. »

Le sénateur Biden aurait frappé la table avec son poing, et Begin lui aurait encore rétorqué :

« Ce bureau est conçu pour écrire, pas pour les coups de poing. Ne nous menacez pas de couper votre aide.

Pensez-vous que parce que les États-Unis nous prêtent de l’argent, ils sont en droit de nous imposer ce que nous devons faire ?

Nous sommes reconnaissants de l’aide que nous avons reçue, mais vous ne devez pas nous menacer.

Je suis un juif fier. Trois mille ans de culture sont derrière moi, et vous ne me ferez pas peur en me menaçant.

Et notez bien ceci : nous ne voulons pas qu’un seul de vos soldats meure pour nous ».

Après la réunion, le sénateur Moynihan s’est approché de Begin et l’a félicité pour sa réponse tranchante. Ce à quoi Begin répondit par des remerciements.

Je suis un juif très fier, et je reconnais bien là le trait de ma culture. Je pense que j’aurai été plus dur que Begin dans ma réponse, mais l’idée est là.

Aujourd’hui, Joe Biden est un blanc aux genoux tremblants. Il s’est agenouillé devant les Noirs parce qu’il est blanc, et rien n’est plus raciste que cela. Il voulait que les Juifs s’agenouillent devant lui, c’est lui qui s’agenouille, et les juifs sont restés debout.

Les Juifs Démocrates, hélas, feront ce que Begin n’a pas voulu faire. Les uns sont américains et leur première religion est Démocrate avant d’être juifs. Les autres sont Israéliens, juifs, fiers.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

28
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz