Publié par Rosaly le 15 juin 2020

Tobias Andersson du parti «Les Démocrates de Suède» (un parti politique national-conservateur et anti-immigration, évidemment classé comme un parti d’extrême-droite) du comté de Västra Götaland et porte-parole des «Young Swedes» a accusé le gouvernement suédois de promouvoir le crime et le racisme contre la population indigène du pays, lors d’un débat au Parlement jeudi dernier avec Morgan Johansson, le ministre actuel de la Justice et de l’Immigration .

Au cours du débat, Tobias Andersson attira l’attention sur la forte hostilité éprouvée par de nombreux jeunes migrants à l’égard des Suédois de souche, qui se traduit par des actes d’une grande violence Ces migrants, expliqua-t-il sont originaires de pays où la culture de l’honneur et le désir de dominer occupent une place centrale dans leur vie quotidienne et ils gardent cette vision du monde une fois installés en Suède. Quand des jeunes Suédois de souche sont obligés de vivre aux côtés de ces migrants, ils deviennent victimes d’abus, d’humiliations, de vols et de viols, car ces gens ne partagent pas les valeurs culturelles suédoises.

Tobias Andersson ajouta que la récente montée des «Black Lives Matter» (BLM) une organisation soi disant anti-raciste, qui a fomenté des émeutes à travers les USA ces dernières semaines, n’allait pas aider à améliorer la situation déjà très tendue. La rhétorique des BLM est caractérisée par la haine anti-Blanc et la volonté de culpabiliser collectivement les Blancs pour les crimes historiques commis par leurs ancêtres. A Göteborg, par exemple, les activistes du mouvement BLM ont parlé de «fils de putes blancs» dans leurs discours et d’autres militants ont été impliqués dans l’agression de plusieurs policiers.

Tobias Andersson fustigea ensuite des membres du gouvernement ayant encouragé les manifestations des BLM dans le pays et cita l’exemple de Mikael Damberg, l’actuel ministre de l’Intérieur, qui récemment avait retweeté un message élogieux à l’égard d’une policière suédoise. Lors d’une manifestation des BLM à Stockholm, cette dernière avait rompu les rangs des policiers, chargés de maintenir l’ordre, et rejoint les protestataires. Submergée par l’émotion, la jeune policière blonde brandit une pancarte portant l’inscription suivante: «Le silence blanc est de la violence.» Dans son tweet Damberg affirmait que c’était «sage» et «courageux» de la part de cette policière! (C’est le Castaner suédois).

«Je ne pense pas qu’il soit sage et courageux de blâmer tous les Blancs et donc encourager des sentiments d’hostilité à l’égard des Suédois.» déclara Tobias Andersson.

Il ajouta qu’il fut également bouleversé par la vidéo montrant G. Floyd, asphyxié à mort sous le genou d’un policier. Cela inspira les manifestants à travers le monde à adopter le slogan «I can’t breathe» les derniers mots prononcés par Floyd agonisant. Mais continua Tobias Andersson, il y en a d’autres qui ne savent pas respirer, et il cita une liste de noms de compatriotes suédois victimes ces dernières années de violences létales perpétrées par des migrants:  Wilma Andersson, Ebba Åkerlund, Carola et Emil Herlin, Elin Krantz …. la liste des sacrifiés à la folle politique humaniste du gouvernement suédois étant bien longue.

« Eux également ne peuvent pas respirer, mais ils auraient pu continuer à respirer si le gouvernement avait adopté d’autres politiques. Il y a aussi tous ceux qui ont été agressés, battus , violés par des personnes, qui n’auraient jamais dû être en Suède.»

«Morgan Johansson peut-il au moins respecter les victimes et reconnaître que l’hostilité des migrants envers les Suédois de souche est un véritable problème dans notre pays ?»

Morgan Johansson, en bon gauchiste, adepte d’un multiculturalisme effréné, disciple fervent du déni, répondit:

«Quiconque commet un crime, peu importe sa couleur, devrait être poursuivi.»

Voilà qui est bien dit, mais hélas, ce ne sont que des paroles, car comme partout ailleurs en Occident, la justice suédoise brille par sa bienveillance, sa clémence, son humanisme envers «ces damnés de la terre» qui envahissent nos pays à la recherche d’une vie meilleure, imposent leur culture rétrograde, leurs valeurs barbares à nos peuples et forts du soutien des paladins rouges du multiculturalisme, ne cachent même plus leur volonté de nous dominer, de s’approprier de nos pays, de nous voir disparaître.

Après avoir fait croire qu’il était pour le respect de la loi, notre ministre gauchiste ne put s’empêcher d’accuser Tobias Andersson d’inciter à la haine contre les migrants. La réplique classique d’un politicien de gauche à toute accusation, mettant en cause la politique migratoire démente de son gouvernement, qui met en péril la survie de son propre peuple.

Que des Suédois meurent par les mains de ses chers migrants ne semblent guère l’émouvoir, par contre débattre de ce sujet au Parlement, c’est une incitation à la haine.

Tuer, violer, agresser, frapper, menacer les Suédois, sont-ce, selon lui, des signes d’amour et de fraternité envoyés par les migrants à ses compatriotes, en guise de remerciement de les avoir si généreusement et amicalement accueillis?

En bon gauchiste, il nia toute hausse des crimes liée à l’immigration de masse, même si les données prouvent le contraire. Ce ne sont que des mensonge éhonté des racistes, des fascistes, des adeptes d’une Société fermée, des anti-progressistes, la lie de l’Humanité. Cachez ces chiffres que le gouvernement socialiste humaniste au pouvoir ne saurait voir.

Monsieur le Ministre, sachez que si les Black lives matter, celles des Suédois de souche aussi, car «All lives matter». Et l’affirmer n’est ni insultant, ni contre-productif, comme d’aucuns essayent de le faire croire et comme peut-être vous aussi le pensez.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : «Sweden Democrats MP accuses governement of promoting anti-Swedish racism (Video)» (Voice of Europe)

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz