FLASH
[18:06] L’ex-avocat du FBI qui a falsifié un mandat pour espionner la campagne Trump et son conseiller Carter Page a plaidé coupable : cela confirme que les responsables seront protégés  |  Erdogan dit que la Turquie envisage de fermer son ambassade à Abu Dhabi, de retirer son ambassadeur et de suspendre ses relations diplomatiques en raison de l’accord entre Israël et les Emirats  |  De l’eau dans le gaz : Selon le sondage Rasmussen, les Noirs n’aiment pas trop Kamala Harris. Un tiers hésitent maintenant à voter pour Biden  |  Sondage : les jeunes électeurs aiment le programme de Trump… quand on le leur présente en leur disant que c’est celui de Biden  |  Incroyable ! Joe Biden salue l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis et s’en attribue le mérite !  |  Les Démocrates ont acheté le non de domaine Antifa.com, et l’ont redirigé vers la campagne Biden pendant quelques heures  |  Un groupe marxiste prévoit de faire le siège de la Maison-Blanche pendant 50 jours jusqu’aux élections  |  Au Texas, les joueurs s’agenouillent pour protester contre l’hymne national et se font insulter par le public  |  Nous aurons peut-être des réponses : le FBI se joint à l’enquête sur l’explosion de Beyrouth  |  Le président israélien invite Mohammed bin Zayed des Emirats à visiter Jérusalem quelques heures après l’accord de normalisationLe président israélien invite Mohammed bin Zayed des EAU à visiter Jérusalem  |  La Lituanie désigne le Hezbollah comme une organisation terroriste  |  Ca va faire des étincelles : Les États-Unis ont pour la 1ère fois confisqué 4 navires de combustible iranien en violation des sanctions  |  Après Seattle, les Antifas planifient la création d’une « zone autonome » à Portland, Oregon. Les policiers et l’État Démocrate se sont retirés  |  Les Antifas de Richmond, en Virginie, ont créé une émeute pour soutenir les pilleurs de Chicago  |  Le numéro 2 des Frères musulmans Essam el-Erian meurt dans une prison égyptienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 2 juillet 2020

Le résultat le plus marquant des élections municipales françaises n’est pas la déroute de La République en marche, le mouvement politique créé par et pour Emmanuel Macron, car ce mouvement n’a jamais été un parti, mais un conglomérat opportuniste de circonstance destiné à donner l’illusion qu’une force soutenait Emmanuel Macron, et que celui-ci incarnait cette force.

Je l’ai dit en son temps, La République en marche n’est rien, ceux qui venaient du parti socialiste et des Républicains qui ont rejoint le conglomérat par opportunisme ne sauveront pas le conglomérat et ne sauveront pas non plus, s’ils retournaient vers eux, les appareils politiques dont ils venaient et qui, quand bien même il leur reste quelques miettes, sont morts en 2017. (Je l’ai dit en son temps aussi et je n’ai cessé de le dire depuis, Emmanuel Macron lui-même n’est rien : un produit vendu par une campagne de propagande et par l’utilisation de la justice pour écarter François Fillon, et il a montré depuis qu’en supplément du fait qu’il n’est rien, il est le psychopathe décrit par un psychiatre italien quelques semaines avant qu’il ne soit trop tard).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le résultat le plus marquant des élections municipales françaises n’est pas non plus les quelques victoires obtenues par le Rassemblement National, dont celle de Louis Alliot à Perpignan : le Rassemblement National stagne au niveau municipal, et, même, régresse un peu si l’on regarde les chiffres. Marine Le Pen progresse dans les intentions de vote disent les sondages, mais même si ce progrès se confirme, il ne sera sans doute pas suffisant pour qu’elle soit élue, ce qui signifiera si rien ne change (et je ne vois aucun signe indiquant un changement majeur), Emmanuel Macron, tout en n’étant rien et en étant un psychopathe, garde toutes les chances d’être réélu en 2022, bien que La République en marche soit en plein effondrement et bien que les deux-tiers des Français le rejettent.

Le résultat le plus marquant n’est pas que la gauche communiste façon Mélenchon recule : ce qui est étonnant, et consternant, est qu’il reste des communistes aujourd’hui. L’envie et le ressentiment font toujours recette chez des gens aigris et frustrés qui pensent que faire payer les riches est une solution magique et ne voient pas que les Français riches ont déjà un pied, voire les deux pieds hors de France pour être loin des gens aigris et frustrés. 

Le résultat le plus marquant n’est pas le niveau très élevé de l’abstention, qui traduit surtout une résignation, un défaitisme, un dégoût pour la politique et une absence de repères et de perspectives, ce que j’ai décrit dans un livre publié il y a quelques années (Voici revenu le temps des imposteurs) en utilisant le mot anomie (effacement des valeurs éthiques, économiques, politiques, conduisant à une déliquescence sociale). L’abstention était déjà élevée en 2017, elle l’est davantage en 2020, elle restera très élevée, cela ne changera rien aux résultats électoraux. Il n’y aura sans doute plus de soulèvements tel celui des gilets jaunes qui, par son absence de cohérence était un symptôme, rien de plus.  

Non, le résultat le plus marquant des élections municipales françaises est les progrès considérable faits par le mouvement écologiste Europe Ecologie Les Verts (EELV), qui continuera à régir Paris, en compagnie d’Anne Hidalgo(qui veut faire de Paris une ville pétrifiée où la marche à pied sera bientôt obligatoire quel que soit le trajet), et qui s’est emparé de Marseille, de Lyon, et d’autres villes importantes: Montpellier, Strasbourg, Bordeaux.  EELV a souvent été décrit comme ayant une ressemblance avec une pastèque : vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur. Et c’est effectivement un mouvement néo-communiste qui, dans ses thématiques, a remplacé l’exploitation de l’homme par l’homme par l’exploitation de la nature par l’homme. Sa montée en puissance montre que la diffusion incessante et omniprésente d’un discours mensonger, mais vecteur de phobies irrationnelles, peut remporter le succès.

Des millions de Français sont persuadés qu’un réchauffement global anthropique est en cours et qu’en bridant une croissance économique déjà nulle, en accroissant considérablement les coûts de transaction, en s’efforçant de chasser le dioxyde de carbone de leur vie, en plantant des éoliennes et en chassant les voitures de leurs vies, ils vont sauver la planète. Ils sont aussi persuadés, car cela fait partie du programme qu’accueillir davantage d’immigrants, ils seront dans le sens du “progrès”.

Sentant que l’écologie pastèque avait le vent en poupe, Macron avait rassemblé par tirage au sort (moyen très démocratique !) une convention “citoyenne” pour le climat (citoyenne, bien sûr, comme tout ce qui est de gauche), et celle-ci a rendu ses “propositions” il y a quelques jours, et le moins qu’on puisse dire est qu’elles sont accablantes. On y trouve un grand plan national de rénovation “verte” des logements, une “lutte contre l’étalement urbain” (pour la concentration urbaine ?), la multiplication des pistes cyclables et des vélos, la lutte contre les transports en avion et les voitures à moteur “thermique”, la création de “fermes municipales” (kolkhoses ?), la nécessité de “freiner la consommation”, le désir de “décarboner l’économie” et de la rendre “circulaire” et “frugale” (ascétique ?), et j’en passe. Tout cela sera mis en œuvre, Macron l’a dit et a entériné la quasi-totalité des propositions, et en 2022, il aura un programme vert pastèque, ce qui lui assurera les voix requises au second tour.

Le chômage va-t-il diminuer ? Non, pas du tout avec ce genre d’idées. La pauvreté va-t-elle baisser ? Non, elle va s’accroitre. La croissance ? Après une récession supérieure à dix pour cent cette année, elle restera nulle en 2021. La vie quotidienne sera plus difficile et plus pénible. La population française est écrasée, laminée et gagnée par la résignation. Un nombre certain de Français perçoivent que le pays est à l’agonie, et la regardant venir, impuissants. Les médias, pour l’essentiel d’entre eux, ne les informent plus. L’essentiel des dirigeants politiques sont sans épine dorsale ou imprégnés d’idées destructrices, et ce n’est pas fini : cela va durer, je le crains, et s’accentuer. Un changement de population est en cours, et la France du futur ressemblera à Adama Traoré et à Abdelaziz Hamida, le nouveau maire de Goussainville.

Dois-je le dire ? Cela me rend infiniment triste.  L’avancée de la France vers l’euthanasie se poursuit.  Les Etats-Unis connaissent une insurrection totalitaire, et si celle-ci devait l’emporter, les conséquences pour le reste du monde seraient infiniment sombres, l’euthanasie de la France et du monde occidental s’accélérerait. Il m’arrive de penser que la plupart des journalistes en France veulent cette accélération, puisqu’ils veulent que l’insurrection totalitaire l’emporte aux Etats-Unis. Dire que c’est lamentable et révoltant est bien peu dire.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Adapté d’un article publié sur les 4verites.com

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz