Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 5 juillet 2020

Zemmour : « John Wayne est le symbole de l’homme blanc, patriote et enraciné ! C’est tout ce que détestent les minorités qui font la loi aujourd’hui ! Il y a une volonté de détruire l’Histoire d’un peuple, d’une civilisation pour l’éradiquer et la remplacer. L’enjeu c’est la destruction de la France. C’est ça l’enjeu !

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Chaque immigré coûte 4 fois ce qu’il rapporte. Sans évoquer les problèmes de vivre ensemble. Il y a une vraie cassure entre ce que prétend l’idéologie pro-immigration et les conséquences réelles. »

Zemmour comparé à Goebbels et Dieudonné lors de son procès en islamophobie.

Le CCIF demande une expertise psychiatrique du polémiste ! Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

Convention de la droite : le Parquet requiert 10 000 euros d’amende contre Zemmour jugé pour injure et provocation à la haine raciale après son discours tenu en septembre à la Convention de la droite.

Le 28 septembre 2019 à Paris, Éric Zemmour tenait le discours d’ouverture de la Convention de la droite, réunion conservatrice organisée par des proches de Marion Maréchal. Sous les ovations d’un public acquis à sa cause, l’éditorialiste s’en était sévèrement pris au progressisme de notre société, mais surtout à l’immigration et à l’islam. Une sortie qui avait valu au journaliste du Figaro d’être convoqué devant la justice.

Mercredi 1er juillet, le parquet a requis 10 000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour injure et provocation à la haine raciale, selon L’Express. Éric Zemmour avait dénoncé l’alliance de la kalach et de la djellaba. Il avait fustigé les immigrés colonisateurs et s’était insurgé contre l’islamisation de la rue, décrivant le voile et la djellaba comme les uniformes d’une armée d’occupation.

« Les caïds et leurs bandes s’allient à l’imam pour faire régner l’ordre dans la rue et dans les consciences, selon la vieille alliance du sabre et du goupillon, en l’occurrence, la kalach et la djellaba. »

Devant le tollé dans les médias et sur les réseaux sociaux, l’éditorialiste a maintenu ses propos, soutenant qu’il n’injuri[ait] personne. Le tribunal a retenu six passages jugés problématiques et la procureure a jugé qu’Éric Zemmour a usé d’une rhétorique insidieuse et que les infractions étaient caractérisées.

« Au-delà du sentiment de haine, il y a un appel, une exhortation au rejet, à la discrimination des musulmans dans leur ensemble, et tous ne peuvent être que des adeptes du djihad, de la violence ! » (???)

Pour la procureure, la condamnation doit amener les citoyens, et pas seulement Zemmour, l’opinion, à prendre conscience que s’il avance toujours sur un fil, celui de la provocation, une sanction est prononcée lorsqu’il franchit les limites posées par la loi. L’éditorialiste n’était pas présent lors du procès car il n’est pas juriste, « Zemmour est une personnalité intellectuelle qui veut un débat intellectuel« , a fait valoir son avocat.

europe-israel.org : Les (écolo-gauchistes) Verts s’en prennent à Éric Zemmour et vont alerter le CSA.

Le parti (écolo-gauchiste) compte écrire au CSA pour dénoncer « l’œuvre de l’essayiste sur Cnews ».

« Les Verts sont des multiculturalistes assumés, des immigrationnistes assumés, des sans-frontièristes assumés, ils ont le souci de la nation française comme de leur dernière éolienne.

« Le vert des Verts correspond comme par hasard au vert de l’islam ! »

Ils veulent dénoncer l’œuvre d’Éric Zemmour, ce Poisson-pilote de l’extrême droite ! Selon Libération, ce sont ses propos en général qui les inquiètent, raison pour laquelle ils se fendent d’un courrier au CSA.

« Tous les jours à une heure de grande écoute, il tient des propos sexistes, homophobes, racistes, tous les -istes négatifs : Il va de plus en plus loin, dit les choses les plus énormes possibles, il est le poisson-pilote de l’extrême droite », dénonce Sandra Regol, secrétaire nationale adjointe du parti.

Éric Zemmour avait argumenté son discours sur CNews après le scrutin en mettant l’accent sur les électeurs des métropoles : « Quel est l’électorat de la gauche dans les métropoles ? C’est ce qu’on appelle les bobos ! » Il s’était inquiété des conséquences du vote écologiste. « Quand on voit ce qui se passe à Grenoble, à Paris, les Verts au pouvoir ça veut dire : beaucoup de logements sociaux, pour les familles immigrées, beaucoup de subventions aux associations féministes, LGBT et pro-immigration, et un laxisme pour les trafics notamment de drogue qui fait ressembler, par exemple, la ville de Grenoble à Chicago« .

europe-israel.org : Saint-Denis : l’islamiste Messaoudene veut porter plainte contre Éric Zemmour.

Dans un Tweet, Messaoudene se dit diffamé quand Éric Zemmour n’a fait que reprendre des articles parus dans la presse. Madjid Messaoudene, nouvelle figure de l’extrême-gauche, anti-laïque, anti-police et islamiste, menace le journaliste à la suite de propos diffamatoires : « Cette chaîne est devenue le spot préféré des racistes et des réactionnaires ! Sur CNews, Éric Zemmour me diffame parlant de Tweets contre la laïcité, me fait passer pour islamiste, me qualifie de sulfureux. Je n’ai jamais été condamné pour incitation à la haine.

Dans Face à l’info, Éric Zemmour avait dit après le second tour des municipales : « À Saint-Denis, il y a un retour de flammes laïc parmi les communistes. Il y avait une majorité communiste de gauche depuis 100 ans. Il y avait un élu, Madjid Messaoudene, élu dans la municipalité, qui faisait scandale pour ses Tweets très virulents contre l’islamophobie, la laïcité, le racisme d’État. Il est devenu la pomme de discorde d’une alliance entre la France insoumise et le Parti communiste. Et le PC a dit « non ce n’est pas possible ». LFI a insisté. Il n’y a pas eu d’alliance. Messaoudene a réussi son coup puisque la mairie a échappé aux communistes.

Or, les faits que rapportent Éric Zemmour ne sont autres que des informations parues dans la presse.

Un article intitulé « Comment les communistes sont en train de perdre la mairie de Saint-Denis, prise au piège du communautarisme« , a décrit le rôle de Messaoudene, connu des sphères indigénistes et adepte des prises de position sur Twitter contre le racisme d’État, la laïcité oppressive, l’islamophobie latente, les violences policières, les malheurs du peuple palestinien et le danger imminent de l’extrême-droite.

Madjid Messaoudene a réussi à fédérer autour de lui un mouvement de contestation contre le maire PCF en l’accusant de racisme et un élan s’est formé autour de lui au nom de l’antiracisme.

Ce mouvement semble avoir gagné sa bataille puisque la mairie de Saint-Denis, aux mains des communistes depuis 118 ans, a été remportée par une liste soutenue par le PS.

europe-israel.org : Viktor Orbán : (En France) les policiers sont traités de racistes et leur réputation est détruite en même temps que les statues ! La Hongrie n’est pas et ne sera jamais ce genre de pays !

« La Hongrie n’abandonnera jamais ses officiers en uniforme« , a déclaré le Premier ministre lors d’une cérémonie de remise des diplômes aux nouveaux policiers. « Les forces de l’ordre et les forces armées sont humiliées tant dans la rue que par les politiques« , a déclaré le Premier ministre. « Les policiers sont qualifiés de racistes tandis que leur réputation est détruite en même temps que les statues. L’État et la loi se sont retirés des rues. Mais la Hongrie n’est pas et ne sera jamais ce genre de pays ! a déclaré Orbán. (Hungary Today)

Orbán a déclaré : « Toutes les vies comptent en Hongrie. Nous préférons un monde où règne l’ordre, où le bon sens prévaut, où la loi protège les innocents plutôt que les criminels, un monde où nous nous protégeons contre l’immigration, et où les ressources sont investies dans les familles et les enfants !

Moralité : europe-israel.org : Municipales : Goldnadel réagit : « Au nom de quel principe la gauche peut s’allier avec l’extrême gauche, et la droite ne peut pas s’allier avec l’extrême droite ? »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz