Publié par Dreuz Info le 6 juillet 2020

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Lu sur Facebook :

« Une amie Facebook a écrit : « Quand les immigrés auront rendu notre France invivable, grâce à l’aide de nos gouvernants successifs, nos petits enfants devront partir.

Qui va quitter la France ? Certainement pas ceux qui sont reçus à bras ouverts.

Pour la France, le train de l’Histoire arrive peu à peu à son terminus. La libanisation du pays devient une évidence.

Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pourrir, les Français de souche ont quitté la Seine Saint-Denis, transformée depuis en coupe-gorge.

De la même manière, ils quittent Lille, Marseille, Roubaix, et les quartiers nord de Paris. Progressivement, changer de ville ne résout plus le problème.

Il faudra alors baisser l’échine ou bien quitter notre pays. Nous regardons sidérés et muets les manifestations en boucle présentées sur notre télévision et nous voyons le pays se disloquer sous les manifestations des nouveaux venus furieux de ne pas recevoir ce qui leur serait dû.

Dans la nature, quand un animal est blessé et ne peut plus se défendre, les rapaces viennent de partout pour le déchiqueter.

Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui les haïssent et sont en train de les remplacer.

Pour ceux qui sont en train de payer le crédit d’une maison qui leur sera certainement volée, pas d’héritage pour les enfants qui seront réduits à choisir entre la valise ou le cercueil.

Quand il n’y aura plus assez de travailleurs pour payer les allocations, ce sera le chaos et la violence, dont nous avons les prémices au quotidien.
Pour son immigration, la France a choisi des populations miséreuses et vindicatives, en incapacité de gagner ou de produire ne serait-ce que leur pain quotidien.

Et comme disait V. Poutine La France va devenir la colonie….. de ses anciennes colonies »…

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz